FANDOM


Ha'tak
Ha'tak.jpg
Un Ha'tak dans l'espace.

Nom original (VO) Ha'tak
Informations de production
Fabricant Goa'uld
Concepteur Ptah
Classe Vaisseau-mère
Spécification techniques
Longueur 700 mètres
Largeur 650 mètres
Hauteur 315 mètres
Carburant Naquadah
Système hyper-propulsion Interstellaire
Source de courant Salle des machines
Générateur de bouclier Bouclier Goa'uld
Navigation Pel'tak
Contre-mesure Auto-desctruction
Armement
Complément
Équipage 1-12 personnes
Passagers plus de 2 000 troupes Jaffa
Capacité 700 000 tonnes
Autre(s) système(s)
Utilisation
Rôle
  • Vaisseau d'attaque
  • Transporteur de planeurs de la mort
  • Vaisseau de guerre long courrier
  • Transporteur de troupes
Affiliation
« C'est un vaisseau d'attaque Goa'uld. »
— Teal'c

Le Ha'tak est un vaisseau spatial avancé utilisé principalement par les Goa'uld, la Nation Libre Jaffa, l'Alliance Luxienne et les Réplicateurs. Le Ha'tak est l'un des vaisseaux les plus puissants utilisés par ces espèces, juste après quelques vaisseaux-amiral plus imposants. Cependant, ces vaisseaux sont très vulnérables comparés à ceux des Asgard, des Anciens, des Ori et enfin à la flotte Tau'ri disposant de vaisseaux upgradés avec la technologie Asgard.

Vue généraleModifier

Écran du Ha'tak.jpg

L'écran de contrôle du Ha'tak.

Le Ha'tak dispose d'un ordinateur de navigation qui peut cartographier les étoiles afin de faciliter les déplacements dans l'espace connu. Ceci permettait de savoir si le vaisseau était présent ou non dans la Voie Lactée (SG-1 : « Exode »). De plus, il possédait des détecteurs capables de détecter les vaisseaux qui s'approchent. Cependant, les détecteurs devenaient aveugles si le vaisseau se trouvait dans la couronne d'une étoile bleue, et étaient incapables de détecter des vaisseaux dans ces conditions (SG-1 : « Ennemis jurés »).

La coque du vaisseau était assez résistante pour permettre la survie de l'équipage du vaisseau pendant une heure quand il se trouve dans la couronne d'une étoile bleue (SG-1 : « Ennemis jurés »).

ConceptionModifier

Structure du Ha'tak.jpg

Un écran montre la struture du vaisseau.

Le vaisseau Ha'tak est d'un concept très simple, consistant en une structure de base en forme de tétraèdre avec une structure de protection tout autour. Tous les composants principaux du Ha'tak sont situés dans le noyau pyramidal principal, dont notamment le centre de commande et la baie des planeurs. La plus vieille classe des Ha'tak, comme celle utilisée par le Goa'uld était vieille d'environ 10 000 ans.

Certains Ha'tak sont capables d'atterrir sur n'importe quel type de terrain, alors que la variante utilisée par Râ ne semblait pas avoir cette capacité, l'obligeant sûrement à utiliser des pyramides comme terrain d'atterrissage ou bien des structures artificielles (bien qu'il est convenu que ce n'est pas obligatoire, et que ces structures on plus à voir avec la suprémacie des Goa'ul sur les mondes esclaves). D'autres variantes, comme par exemple les plus grands vaisseaux-amiral utilisés par Apophis et Anubis, semblent se contenter uniquement du vol dans espace et dans l'atmosphère, avec aucune évidence de structure capable d'atterrir correctement (probablement à cause de leur taille plus imposante).

Mais depuis, les autres Grands-Maîtres ont modifié le concept de façon à ce qu'il soit plus adaptés à leurs besoins. Une telle structure dispose de nombreuses défenses et d'une multitude d'armes afin de le rendre presque invulnérable.

Emplacements du vaisseauModifier

Pel'takModifier

Article détaillé : Pel'tak.
Pel'tak de Ba'al.jpg

Ba'al sur le trône du Pel'tak de son vaisseau.

Le Pel'tak est le pont d'un vaisseau d'attaque Goa'uld. Dans cette pièce se trouvent principalement deux consoles de contrôle, l'une pour les armes qui est généralement masqué dans le sol à moins qu'elle soit en cours d'utilisation ainsi qu'une console qui contrôle toutes les autres fonctions du vaisseau. En face de cette console se trouve une fenêtre qui peut être utilisé comme écran de visualisation. Au fond de la pièce, on peut souvent trouver un trône pour le commandant du vaisseau. Ils y a plusieurs styles de conception pour les Pel'taks mais tous partagent les mêmes éléments obligatoires.

Salle des machinesModifier

La source d'alimentation et l'équipement de l'hyperpropulsion d'un Ha'tak se trouvent ici. La salle des machines contient les cristaux de contrôle nécessaires pour nombre de fonctions, comme l'Hyperpropulseur et les boucliers. Ils ne contiennent qu'un seul jeu de rechange de cristaux. Les Réplicateurs, alors qu'ils infestaient un Ha'tak, se regroupaient ici, probablement pour pomper l'énergie des réacteurs et utiliser leur connaissance pour améliorer l'hyperpropulseur des vaisseaux Goa'uld (SG-1 : « Exode », « Némésis »).

Baies des planeurs Modifier

Baie des planeurs du Ha'tak.jpg

Les planeurs de la mort rangés dans la baie du Ha'tak.

Les baies des planeurs des Ha'taks sont situées du même côté de la pyramide que le Pel'tak. Les planeurs sont alors «tirés» par des espèces de lanceurs qui les éjectent à grande vitesse. Bien que le design de telles baies peut évoluer d'une version de Ha'tak à l'autre, tous les planeurs de la mort sortent par une ouverture située à la base du noyau pyramidal, en-dessous de la structure de maintien noire. Une fois rangés, les planeurs sont maintenus dans des racks qui permettent un départ rapide (SG-1 : « Dans le nid du serpent », « La Morsure du serpent », « Réunion »).

Soutes Modifier

Les soutes des Ha'taks contiennent des compartiments remplis d'armes, de richesses, de naquadah ou de tout ce que les Goa'uld estiment nécessaire à transporter.

Occasionnellement, des Ha'taks ont été vu transportant un ensemble complet Porte des étoiles et DHD dans l'une de leurs soutes. Cette Porte des étoiles est configurée pour travailler uniquement à proximité immédiate d'une planète, lui permettant de fonctionner si une Porte des étoiles se trouvait sur la planète en question, en utilisant le point d'origine de cette planète. Une fois éloigné de l'orbite de la planète, la Porte des étoiles ne pouvait plus être appelée, mais dès qu'une autre planète était approchée, la Porte des étoiles pouvait de nouveau fonctionner. La soute du vaisseau de Ba'al était assez grande pour contenir plusieurs ensembles Portes des étoile+DHD. SG-1 utilisa l'une d'entre-elles pour s'échapper du vaisseau de Ba'al avant que celui-ci ne soit détruit par l'Alliance Luxienne (SG-1 : « Dans le nid du serpent », « Hors limite »).

Génération de puissance Modifier

Réacteur au naquadahModifier

On ne connait pas grand chose d'un tel noyau de puissance. Le fait est, qu'au moins, il consomme du naquadah comme carburant. On peut supposer que le naquadah en question est une version raffinée du genre naquadah liquide utilisé pour les armes et qu'elle délivre une grande puissance. Bien que ceci soit sujet à spéculation, il est plus que probable que les réacteurs Goa'uld soient à fusion.

PropulsionModifier

Moteurs subliminiquesModifier

Les Ha'taks utilisent une forme avancée de propulsion qui évite la présence de fusées chimiques ou de réacteurs à ion de toute sorte, celle-ci produisant de grandes accélérations. Ces systèmes invisibles, apparamment capables de manipuler l'inertie suivant les vecteurs donnés, peuvent facilement descendre la vitesse d'un Ha'tak à 5% de la vitesse de la lumière et à des vitesses où les planète apparaissent et disparaissent en quelques minutes, et sont le plus souvent le système utilisé pour les garder à une altitude stable à l'intérieur des champs gravitationnels. Ces moteurs sont aussi utilisés pour ralentir le vaisseau dès qu'il sort de l'hyperespace (SG-1 : « Exode », « Dans le nid du serpent », « Ennemis jurés »).

HyperpropulsionModifier

Article détaillé : Hyperpropulseur.
Ha'tak en hyperespace.jpg

Un Ha'tak en hyperespace.

Une hyperpropulsion standard de Ha'tak peut faire entrer ce dernier dans l'hyperespace à 32 fois la vitesse de la lumière (SG-1 : « Ennemis jurés ») mais ceci ne représente pas un standard, puisque les Ha'taks d'Apophis bénéficient d'une hyperpropulsion beaucoup plus rapide (SG-1 : « Dans le nid du serpent », « La Morsure du serpent »).

Ce dispositif les rend malgré tout incapables de faire des voyages intergalactiques de grande envergure car il faudrait 125 ans pour qu'un Ha'tak fasse un voyage depuis la galaxie Ida vers la Voie Lactée. La destruction d'une étoile fut capable de créer une onde de choc qui envoya un Ha'tak tournoyer dans une autre galaxie au moment où le vaisseau entra en hyperespace (SG-1 : « Exode »).

Le vaisseau utilise des cristaux de contrôle dans le système d'hyperpropulsion (SG-1 : « Ennemis jurés »).

Défense Modifier

Boucliers Modifier

Générateur de bouclier du Ha'tak.jpg

Le générateur de bouclier.

Les vaisseaux Ha'tak utilisent des boucliers défensifs qui les protègent de différentes sortes d'armes et d'éperonnage. Malgré tout, ils ont déjà été anéantis par les Asgard, les Tollan et plus tard les Tau'ri, mais la bombe nucléaire enrichie au naquadah Mark 12A "Minuteman" (estimée à une puissance destructrice de 1 gigatonne) fut incapable de faire diminuer de manière visible la puissance des boucliers. (SG-1 : « La Morsure du serpent ») Les générateurs eux-mêmes étaient situés bien en dessous du vaisseau dans les entrailles même du vaisseau et un petit lot de grenades étaient capable de les détruire.(SG-1 : « La Morsure du serpent ») Ils ont malgré tout montré la capacité de protéger l'équipage pendant 10 heures dans la couronne d'une étoile bleue. (SG-1 : « Ennemis jurés »)

Cependant, les boucliers n'ont pas tenu face à l'arme principale d'un vaisseau-mère Ori. (SG-1 : « La Première Vague ») Ils étaient aussi incapables de protéger le vaisseau de l'armement avancé du vaisseau-mère d'Apophis. Les drones Anciens peuvent aussi passer au travers sans aucune résistance. (SG-1 : « Ennemis jurés », « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie)

Armement Modifier

Canons à plasma Modifier

Article détaillé : Canon à plasma.
Bombardement de la Terre par des Ha'taks.png

Des Ha'taks bombardent la Terre dans un univers parallèle.

Un Ha'tak possède 60 canons à plasma pour le combat contre les vaisseaux et le bombardement orbital. En dépit de leur taille, ils sont facilement manœuvrables et rapides.

Les canons à plasma les plus lourds sont placés autour de la superstructure qui entoure la pyramide, ceux-ci pouvant être utilisés pour attaquer les vaisseaux ou bombarder les planètes en orbite. Sur la dernière variante standard du Ha'tak, de tels canons sont placés sur les côtés diamétralement opposées des dômes présents sur la structure de maintien, le long de la pente de chaque bras, faisant un total de deux canons par dôme, et ainsi douze canons couvrant la face supérieure, avec un nombre égal de dômes, et automatiquement de canons, dans la partie inférieure de la structure noire. Cependant, leur position optimale et l'arc hémisphérique de feu permet au Ha'tak de frapper n'importe quelle cible avec une puissance de feu équilibrée, depuis n'importe quelle position. Les différents niveaux de puissance de feu, taux de tir et même les vitesses d'éjection des projectiles observés indiquent que ces armes peuvent être recalibrées à volonté. La portée maximum observée jusqu'ici a été orbitale, et leur puissance de feu maximale est inconnue, mais une évidence indirecte les placerait à au moins 200 mégatonnes par coup (SG-1 : « Décision politique »), si ce n'est pas plus (basé sur les engagements entre les Ha'taks et leurs capacité estimée de protection des boucliers).

Plusieurs canons de défense ponctuelle plus légers sont présents notamment autour de la base du noyau pyramidal. sur les Ha'tak de Sokar de tels canons pouvaient même tirer des projectiles à tête chercheuse. On ne sait pas le degré d'avancement de ces canons. Considérant la nature des projectiles, il est probable que leur trajectoire a été altérée par des systèmes spéciaux sur les Ha'taks, probablement une forme avancée de champs électromagnétiques (ce qui donnerait une explication plausible sur la possibilité qu'ont les Goa'uld de capturer des objets dérivant dans l'espace s'ils en ressentent la nécessité.

BombesModifier

Bombe d'un ha'tak.jpg

Une bombe Goa'uld.

Quelques Ha'taks semblent aussi avoir un petit complément de bombes sphériques de 60 centimètres de hauteur très lourdes. Quand Samantha Carter déplora le manque de têtes nucléaires que l'on pourrait téléporter dans un vaisseau-mère Ori afin de le détruire, Cameron Mitchell demanda à Teal'c s'il n'existait pas quelques «bombes Jaffa sophistiquées», ce à quoi il répondit qu'ils avaient des «explosifs qui devraient être efficaces» (SG-1 : « L'Oricy »).

DétecteursModifier

CommunicationsModifier

Les Ha'taks possèdent tous en général la capacité de transmettre et recevoir des communications PRL (Plus Rapide que la Lumière) de haute qualité sur des distances très importantes mesurées en années-lumière.

DétectionModifier

Ordinateur central du Ha'tak.jpg

L'ordinateur central du Ha'tak.

Comme nombre de vaisseaux, les Ha'taks sont livrés avec différents types de détecteurs passifs et actifs. Ayant des possibilité PRL, Ils ont été capable de pointer des vaisseaux en hyperespace quelques secondes avant d'arrivier dans un système.

Des détecteurs sont aussi capables de détecter et d'engager une cible immédiatement après être sorti de l'hyperespace (SG-1 : « Retour aux sources », 2e partie, « La Première Vague »).

En général, tous les détecteurs sont trompés par les dispositifs de camouflage, peu importe la taille de la cible. Mais les améliorations apportées par Anubis à sa propre flotte permirent à ses Ha'taks de noter la présence de vaisseaux camouflés comme des Tel'taks.

Ces mêmes Ha'tak n'étaient par contre pas capables de détecter au travers d'une atmosphère orageuse, dense et ionisée, et dut se fier à des Planeurs de la mort envoyés dans le chaos afin d'obtenir des meilleures lectures.

Globalement, les détecteurs obéissent à une série de principes de base, sachant que les planètes, les lunes et les soleils (dont les couronnes) peuvent toutes masquer la présence de vaisseaux aux yeux des Ha'taks.

UtilisateursModifier

Goa'uldModifier

Article détaillé : Empire Goa'uld.

Les Ha'taks étaient l'un des moyens de pression utilisé par l'Empire Goa'uld à cause de leur force, particulièrement en nombre important. Les Grands-Maîtres Goa'uld on typiquement envahi des planètes en utilisant peu de vaisseaux de ce genre et comptaient sur la suprémacie orbitale pour contraindre les civilisations inférieures à la rédition. Ils ne les supprimaient que très rarement, en cas d'absolue nécessité. Les Ha'tak, plus que tout autre chose, étaient utilisés comme démonstration de la puissance des Goa'uld. Cependant, dans quelques rares cas, certaines batailles n'auraient pu être gagnées qu'avec une flotte plus importante (SG-1 : « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie, « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie).

Nation Libre JaffaModifier

Article détaillé : Nation Libre Jaffa.

Avec la chute des Goa'uld, bon nombre de Ha'tak furent intégrés dans la Nation Libre Jaffa. Au départ, il n'y en avait qu'un petit nombre, mais leur nombre crût avec le temps, malgré la menace grandissante des Ori, de l'Alliance Luxienne et Ba'al (SG-1 : « Le Piège »).

Alliance LuxienneModifier

Article détaillé : Alliance Luxienne.

La chute des Goa'uld a vue aussi la prise d'une partie de leur puissance par l'Alliance Luxienne, qui avait déjà commencé à prendre contrôle sur diverses technologies Goa'uld en 2005. La chute des Goa'uld leur ouvrit plus d'opportunités pour acquérir encore plus de vaisseaux Ha'tak, en plus des commodités des Al'keshs (SG-1 : « Hors limite », « La Première Vague », « La Grande Illusion »).

Tau'riModifier

Article détaillé : Tau'ri.

Acquérir de la technologie afin de combattre les Goa'uld et les autres menaces potentielles était un but majeur pour les humains avec le Programme Porte des étoiles. L'un de leur but ultime fut d'acquérir un vaisseau de classe Ha'tak. Ce fut chose faite en deux occasions, avec l'aide de la Tok'ra, cependant, à chaque vois, le vaisseau acquis fut détruit (SG-1 : « Ennemis jurés », « Réunion »).

RéplicateursModifier

Article détaillé : Réplicateur.

Après avoir pris des vaisseaux-mères Goa'uld et amélioré leurs armes qui surpassèrent même celles des Asgard, ces vaisseaux furent utilisés contre la flotte Goa'uld et les Asgard. Ils furent aussi utilisés lors de l'attaque ratée de la super-arme de Dakara (SG-1 : « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie).

Ha'taks en serviceModifier

Ha'taks Goa'uldModifier

Ha'taks de Jaffa LibresModifier

Ha'taks LuxiensModifier

Liens externesModifier

Classes de vaisseaux spatiaux Goa'uld
Vaisseaux d'attaque Al'keshVaisseaux-mère classe KhéopsPlaneur de la mortHa'takEnfileur d'aiguille
Vaisseaux de Transport Vaisseau d'OsirisTel'takPlaneur de transportTransport de troupes

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard