Fandom

Stargate

Jack O'Neill

1 201pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Neill (homonymie) et Jack (homonymie).
Jack O'Neill
Personnage de Stargate, la Porte des étoilesStargate SG-1, Stargate Atlantis, Stargate Universe

Jack O'Neill.jpg
Informations biographiques
Nom complet Jonathan J. « Jack » O'Neill
Alias Jack
Planète d'origine Terre
Date de naissance 20 octobre 1952 (64 ans)
Genre
Race Tau'ri
Espèce Humain
Cheveux gris
Informations sur la famille
Mariage Sara O'Neill (divorcé)
Enfant Charlie O'Neill (décédé)
Informations socio-politiques
Occupation Militaire
Grade
Allégeance Sécurité territoriale,
précédemment Stargate Command, SG-1
Ennemis Goa'uld,
Réplicateurs
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par Richard Dean Anderson,
Kurt Russell
Doublé par Edgar Givry (Richard Dean Anderson),
Bernard Pierre Donnadieu (Kurt Russell)
Première apparition Stargate, la Porte des étoiles
Fiche IMDb
« C'est un homme étonnant. Malgré tout ce qu'il a fait, il reste toujours modeste, en fait, il ne se met jamais en avant. Il aime même que les gens le pensent moins intelligent qu'il ne l'est réellement. Cerise sur le gâteau : c'est un leader incroyablement solide qui s'est investi dans ce programme plus qu'aucun autre l'aurait fait pour... enfin... tout ce que je peux imaginer. »
— Samantha Carter (« Héros », 1re partie).

Jonathan J. O'Neill, également connu sous le nom de John, ou, plus communément Jack, est Lieutenant-Général au sein de l'US Air Force. Il a servi pendant huit ans dans le Programme Porte des étoiles jusqu'à ce qu'il soit transféré au Pentagone pour devenir le responsable de la Sécurité Planétaire. Il a été le premier leader de SG-1 et plus tard, le commandant du Stargate Command.

Sa vie personnelleModifier

« Vous avez un faible pour Les Simpson, la pêche, Mary Steenburgen, la couleur péridot, et vous êtes nul au ping-pong. »
— Joe Spencer (« Rien à perdre »).

Jack O'Neill fut le leader de SG-1 depuis sa création en 1997 jusqu'à sa promotion au grade Brigadier-Général en 2004. Il fut placé ensuite à la tête du Stargate Command. Il a commandé le SGC de 2004 à 2005. Il est actuellement Lieutenant-Général et se trouve à la tête de la Sécurité Planétaire. Il fit partie de la toute première expédition sur Abydos en compagnie notamment de Daniel Jackson. Il est un homme courageux, irrévérencieux, sceptique, quelquefois irritable. Avec son équipe, il est un véritable héros de la Terre. Son numéro de service est 69-4-141.

Son histoire personnelle est agitée : peu de temps avant de voyager à travers la Porte des étoiles pour la première fois, son fils se tua en jouant avec son pistolet, et, à la suite de cette tragédie, son épouse, Sara O'Neill, se sépara de lui. Sa vie professionnelle a été aventureuse. Il a fait allusion à certaines opérations effectuées durant ses années passées dans les forces spéciales : des opérations secrètes en Allemagne de l'Est et en Irak (pendant la Guerre du Golfe) ont été évoquées. Il est né le 20 octobre 1952 (SG-1 : « L'Apprenti sorcier »). Son ex beau-père l'a décrit comme étant un Irlandais, confirmant par là-même ses origines irlandaises (SG-1 : « Double »)

Il a des sentiments pour Samantha Carter qui semblent être réciproques ; ils ont été forcés de le reconnaitre pour ne pas être pris comme Zatarcs (SG-1 : « Diviser pour conquérir »). Parce que ce genre de relation est interdit dans l'Air Force, il n'a jamais poursuivi une relation avec elle, mettant toujours une barrière par rapport aux grades. Il l'a même encouragée au moment de ses fiançailles avec Pete Shanahan. Il eut une relation avec Kerry Johnson, mais elle estimait qu'il y avait quelque chose de plus profond entre lui et Sam. Kerry lui dit de prendre sa retraite, mais il suivit pas son conseil. Elle a continué en disant qu'ils faisaient une grosse erreur s'ils laissaient les règlements militaires mettre un frein à leurs sentiments (SG-1 : « Pour la vie »). Jacob Carter a sous-entendu connaitre leurs sentiments, de même que Teal'c et le Général Hammond (SG-1 : « Paradis perdu », « Le Voyage intérieur »). Le mariage entre le Général O'Neill et le Colonel Carter a été proposé par Vala Mal Doran lors de la recherche d'un scénario pour le film «Wormhole X-Treme» (SG-1 : « Wormhole X-Treme, le film »).

Teal'c a un jour déclaré qu'il était un frère pour lui, Jack lui a alors rappelé qu'il avait deux fois son âge et Teal'c a rectifié en disant alors qu'il était un très jeune frère, mais que cela n'avait pas d'importance vu qu'il essayait de le réconforter quand Sam fut perdue (SG-1 : « Le Voyage intérieur »).

Jack a tendance à oublier de verrouiller sa maison quand il part, ce qui lui a causé quelques visites indésirables (SG-1 : « Rien à perdre », « Alerte maximum »)

Jack O'Neill possède aussi de manière naturelle le Gène d'Activation de Technologie Ancienne.

Jack possède un humour grinçant et ne supporte pas les explications compliquées. Cependant, lors d'une conversation avec le Lt.-Col. Samantha Carter, il dit qu'il est inquiet à son sujet parce qu'elle n'a pas essayé de le noyer avec son jargon scientifique depuis quelques jours. Quand on lui pose une question scientifique dont il ne connait pas spécialement la réponse, il répond souvent en utilisant le mot «aimant» ou une variation sur le même thème. Comme Cassandra l'a remarqué, Jack fait semblant de ne pas être aussi intelligent qu'il ne l'est réellement (SG-1 : « Monde cruel », « Rite initiatique »).

Jack est né à Chicago mais a déménagé dans le Minnesota à un moment donné (SG-1 : « Enfants des dieux », « Le Cinquième Homme »).

O'Neill aime les gâteaux et sa couleur favorite est le péridot (SG-1 : « Héros », 1re partie)

Les Asgard ont montré une grande affection à son égard. Loki a même déclaré que «O'Neill est légendaire» d'après le poind de vue des Asgard. Pour eux, il a emmené son peuple au travers de la galaxie et leur a prouvé que la Tau'ri était bien en train de devenir la «Cinquième Race». Il a aussi chargé par deux fois la connaissance des Anciens et créé le disrupteur de Réplicateur qui a sauvé leur planète. Quand la Terre fut accusée de voler de la technologie aux Asgard, aux Nox et aux Tollan, les Asgard l'ont choisi lui seul pour prouver que son peuple n'était pas coupable (SG-1 : « Diplomatie », « Trahisons », « La Cinquième Race », « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie, « Mésalliance », 1re partie, « Mésalliance », 2e partie).

BiographieModifier

« O'Neill est légendaire »
— Loki (SG-1 : « L'Apprenti sorcier »).

1994Modifier

O'Neill.png

Le Colonel O'Neill au SGC peu avant la mission sur Abydos.

Lors de la première mission sur Abydos, O'Neill, vivant le deuil de la mort accidentelle de son fils qui s'est tué accidentellement avec son arme de service, amena une tête nucléaire, croyant qu'il s'agissait d'une mission suicide. , le Grand-Maître suprême de l'Empire Goa'uld, la découvrit et décida de la renvoyer sur Terre enrichi du minerai extrait des mines d'Abydos. Sur Abydos, il fit la connaissance de Skaara, qui lui rappela Charlie, mais pourtant, il activa la bombe. Alors que Daniel Jackson essaya de sauver Sha're, une femme indigène dont il était tombé amoureux, O'Neill se battit contre le Prima de Râ Anubis et le décapita finalement avec les Anneaux de transport. Râ, toutefois, avait modifié la bombe, ce qui rendit impossible la désactivation. Lorsque Râ apprit que les Abydoniens s'étaient rebellés, il s'enfuit à bort de son Vaisseau-mère en orbite. O'Neill, dans l'impossibilité de désactiver la bombe, l'envoya via les anneaux de transport dans le vaisseau, tuant Râ. Ce fut inconsciemment le point de départ de la guerre de la Terre contre les Goa'uld (Stargate, la Porte des étoiles). Une fois revenu sur Terre, il rédigea un faux rapport de mission déclarant Abydos détruite et Daniel Jackson décédé. Après cela, O'Neill prit sa retraite (SG-1 : « Enfants des dieux »).

1997Modifier

O'Neill SG-1.jpg

O'Neill dans son uniforme de SG-1.

SG-1.svg
Commandants de SG-1
Jack O'Neill (1997-2001)
Robert Makepeace (2001)
Jack O'Neill (2001-2004)
Samantha Carter (2004-05)
Cameron Mitchell (2005-Présent)

Presque trois ans plus tard, le Général George Hammond (successeur du général W.O. West au commandement du SGC) lui a ordonné de revenir au Stargate Command pour discuter des événements passées lors de la mission sur Abydos après qu'Apophis et un détachement de ses Jaffa arrivèrent sur Terre par la Porte des étoiles pendant un bref instant, kidnappant une femme Sergent et tuant trois autres soldats. Lorsque Hammond ordonna d'envoyer une nouvelle tête nucléaire sur Abydos, O'Neill avoua alors que la bombe n'a pas tué toute la population, mais seulement et son vaisseau qui se trouvait en orbite. Il demanda d'envoyer une équipe sur la planète, mais on le lui refusa et on le mit dans le quartier de détention du SGC. Là, il rencontra ses anciens coéquipiers Charles Kawalsky et Louis Ferretti.

Plus tard, Hammond revint dans la cellule d'O'Neill et parla avec lui sur comment aller à Abydos. Pour contacter Daniel Jackson, qui était toujours vivant et se trouvait sur la planète, O'Neill prit une boite de Kleenex et la balança dans la Porte des étoiles connectée à Abydos. Plus tard encore, cette boite fut retournée avec le message écrit : «Merci. Envoyez-en plus». Hammond autorisa O'Neill, Ferretti, Kawalsky à retourner sur Abydos, avec le Capitaine Samantha Carter, scientifique transférée du Pentagone. Sur Abydos, O'Neill retrouva Daniel Jackson, mais une autre attaque menée par Apophis eut lieu au même moment, blessant Ferretti et Sha're et Skaara furent enlevés. L'équipe retourna sur Terre avec l'adresse du monde d'Apophis. Ayant reçu des ordres de la Maison Blanche, Hammond nomma O'Neill leader de l'équipe SG-1 avec Carter et Jackson comme membres. Ils furent envoyés sur Chulak, le monde d'Apophis, avec SG-2, sous le commandement de Kawalsky. SG-1 fut capturé par Apophis et sur le point d'être exécutés jusqu'à ce qu'O'Neill puisse convaincre Teal'c, le Prima d'Apophis de se joindre à lui. Teal'c se retourna contre ses gardes, donna une lance Goa'uld à O'Neill qui ouvrit une brêche dans le mur de la cellule. Son équipe ainsi que les prisonniers purent s'échapper et revenir sur Terre (SG-1 : « Enfants des dieux »).

1998Modifier

Quand le Sénateur Robert Kinsey recommanda la clôture du programme Porte des étoiles, O'Neill et SG-1 détournèrent la Porte des étoiles, se dirigeant vers les coordonnées trouvées par Daniel Jackson lors d'une mission précédente dans un monde parallèle. Là-bas, ils apprirent qu'ils se trouvaient dans l'un des deux Vaisseaux-mère Goa'uld lancés vers la Terre, sous commandement de Klorel, le fils d'Apophis, qui a pris Skaara comme hôte. O'Neill dut tuer Skaara qui était en train de tuer Daniel, mais celui-ci fut rescussité avec un sarcophage. SG-1 put saboter le vaisseau-mère et par la même occasion détruire le vaisseau-mère d'Apophis dans l'explosion. SG-1 a été salué comme héros, et le programme Porte des étoiles fut autorisé à rester actif (SG-1 : « Décision politique », « Dans le nid du serpent », « La Morsure du serpent »).

1999Modifier

O'Neill Ancient.jpg

Jack recevant toute la connaîsance des Anciens.

Alors que SG-1 explorait P3R-272, O'Neill reçut dans son cerveau toute la connaissance des Anciens. Cependant, la physiologie humaine n'était pas évoluée au point de pouvoir garder toute l'information, ce qui engendra une dérive de langage d'O'Neill vers la Langue des Anciens et il fut mourant. Malgré cela, son subconscient fut capable d'écrire de nouvelles adresses sur la carte des Portes des étoiles, de concevoir un générateur qui lui permit d'appeler Othala, la planète des Asgard, située dans une autre galaxie. Là-bas, les Asgard effacèrent cette connaissance de sa mémoire, lui parlèrent de l'Alliance des Quatre Grandes Races et commencèrent à porter un vif intérêt à O'Neill (SG-1 : « Une question de temps »).

Lorsque O'Neill, Carter et Jackson furent capturés et isolés par Hathor, on leur a dit que les autres étaient morts, et que 78 ans s'étaient écoulés. O'Neill fut le premier à découvrir la ruse, et localisa Daniel et Carter. Quand Hathor s'en aperçut, elle implanta un symbiote Goa'uld dans O'Neill, mais Raully, une Tok'ra infiltré, put le cryogéniser, tuant le symbiote qui ne supporte pas le froid. Carter le sortit de la cryogénie. Alors qu'Hathor tentait de tuer Carter, O'Neill prit la Reine Goa'uld par derrière et la jeta dans l'azote liquide, la tuant sur le coup. De ce fait, les Grands-Maîtres Goa'uld préparèrent le lancement d'une attaque vers la Terre, mais Thor fut en mesure de négocier l'entrée de la Terre dans le Traité des Planètes Protégées avec l'aide d'O'Neill, initiant un profond respect mutuel entre les deux personnes (SG-1 : « Après un long sommeil », « Dans l'antre des Goa'uld », « Diplomatie »).

2000Modifier

Alors qu'SG-1 se trouvait sur Edora, la Porte des Étoiles fut enterré dans une pluie de météorites, et O'Neill se retrouva coincé sur la planète pendant plus de trois mois. Là, O'Neill noua une relation avec Laira, une femme locale, mais après que le SGC fut en mesure de prendre contact avec Edora, Il revint sur Terre, Carter ayant passé trois mois à construire un générateur à particules pour le ramener au SGC. On voit assez clairement que la femme dont il était amoureux espérait être enceinte au moment où il est parti (SG-1 : « La Pluie de feu »).

Peu de temps après, les Asgard et les Tollans se rapprochèrent du SGC avec la preuve que la Terre avait volée leurs technologies, ainsi que la technologie des Nox et de la Tok'ra. O'Neill et Hammond, les convainquirent que le SGC n'était pas responsable de ces faits, mais les Asgard insistèrent pour ce soit O'Neill qui découvre qui était responsable. O'Neill, donc, «vola» un désactivateur d'arme Tollan et «démissionna» de l'armée. Il fut approché par Harry Maybourne, qui lui offrit une chance d'acquérir des technologies extra-terrestres illégalement. O'Neill «accepta» l'offre, mais, cependant, envoya un message concernant la base rebelle N.I.D. aux Asgard, qui reprirent alors toute la technologie. O'Neill révéla la stratégie à SG-1 et fut remis à son statut initial. Bien qu'ils aient été estomaqués par le fait qu'il avait quitté l'armée, ils l'aidèrent malgré tout à la fin (SG-1 : « Trahisons »)

Lorsque les Réplicateurs ont pris le contrôle du Beliskner, Thor fut obligé de téléporter O'Neill dans le vaisseau, pour l'avertir de cette menace et pour qu'O'Neill puisse l'aider à détruire le vaisseau. O'Neill demanda une grande quantité de munitions et d'armes, ainsi que la téléportation à bord de Carter et de Teal'c. Quand Thor révéla qu'il n'y avait aucun moyen de détruire le vaisseau facilement, Carter eut l'idée d'utiliser une bombe au naquadah qui exploserait au moment de la rentrée dans l'atmosphère terrestre. SG-1 téléporta la Porte des Étoiles Terrienne dans le vaisseau, et fut en mesure d'appeler ailleurs avant l'impact (SG-1 : « Némésis », « Victoires illusoires »).

Sur l'insistance de la Tok'ra Anise, O'Neill, Carter et Jackson utilisèrent des bracelets Atanik pour tester leur efficacité. Alors qu'ils augmentaient leurs facultés naturelles, ils affectaient aussi leur sens du jugement. Ils détournèrent la Porte des Étoiles pour détruire le nouveau vaisseau-mère qu'Apophis construisait, mais les bracelets se sont déchargés et ont cessé leurs effets en cours de mission. Cependant, Teal'c put les secourir. Plus tard, O'Neill et Carter ont été accusés d'être des Zatarcs. Ce fut seulement après avoir admis qu'ils avaient des sentiments l'un pour l'autre qu'ils furent innocentés (SG-1 : « Expérimentation hasardeuse », « Diviser pour conquérir »).

Quand Teal'c et lui furent bloqués dans une boucle temporelle, ils commença à chercher des moyens de se divertir. Sachant qu'il n'y aurait aucune conséquence à ses actions, il passa son temps à faire du golf en lançant les balles par la Porte des étoiles, à faire des poteries, faire du vélo dans la base et apprit à jongler. Lors d'une boucle, il donna sa lettre de démission au Général Hammond ce qui lui permit d'embrasser longuement Samantha. Après avoir réussi à stopper la boucle temporelle, Daniel lui demanda s'il a fait quelque chose de dingue. Il regarda alors longuement Sam puis continua à prendre son petit-déjeuner (SG-1 : « L'Histoire sans fin »)

2001Modifier

O'neill 5.jpg

À partir de la saison 5, Jack à les cheveux entièrement gris

Quand le NID mit la pression sur le Général Hammond pour qu'il se retire, O'Neill s'allia temporairement avec Harry Maybourne pour trouver l'information qui permettrait à Hammond de reprendre sa place. La piste les amena jusqu'au Sénateur Kinsey, révélant sa relation très étroite avec les membres dissidents du NID (SG-1 : « Réaction en chaîne »).

Avec l'aide des doubles robotiques de SG-1 créés par Harlan, SG-1 tua le Grand-Maitre Goa'uld Cronus, et acquit son ha'tak. Élaborant un plan pour piéger Apophis, ils manipulèrent une Porte des étoiles afin qu'elle absorbe de l'hydrogène venant du Soleil situé autour de Vorash. Cependant, un al'kesh arriva pour prendre Tanith et Teal'c prit le planeur de la mort qu'ils ont utilisé pour détruire le vaisseau. Ils réussirent à descendre l'al'kesh, mais leur planeur s'écrasa lui aussi. Teal'c fut tué dans une embuscade et O'Neill fut sauvé juste à temps. Le saut en hyperespace prit aussi la queue de la supernova, ce qui les envoya ainsi que le vaisseau d'Apophis quatre millions d'années-lumières plus loin, dans une galaxie infestée par les Réplicateurs. Apophis prit le contrôle du vaisseau-mère de Cronus, avec Teal'c croyant qu'il était une fois encore le Prima d'Apophis. SG-1 et Jacob Carter réussirent à détruire le ha'tak en le faisant précipiter sur Delmak, tuant Apophis et détruisant les Réplicateurs, mais Teal'c persistait dans sa loyauté. Ce ne fut seulement qu'avec l'aide de Brat'ac que le lavage de cerveau de Teal'c fut surmonté (SG-1 : « Répliques », « Exode », « Ennemis jurés », « Le Seuil »).

2002Modifier

Après la mort et l'ascension de Daniel pour avoir sauvé Kelowna, O'Neill se renferma sur lui-même, provoquant du ressentiment de la part de Carter. Il en éprouva aussi à l'égard de Jonas Quinn, et s'opposa à sa tentative ainsi qu'à celle de Teal'c pour l'accepter au sein de SG-1. Quand Anubis prit Thor en otage, SG-1 accepta de le secourir. Ils réussirent, mais Thor fut placé dans un coma provoqué par la sonde d'esprit. Après la tentative d'Anubis de détruire la Porte des étoiles, où Jonas donna à Carter l'idée d'envoyer la Porte dans l'espace avec un X-302, O'Neill assura la mission afin d'empêcher Carter de l'accomplir et autorisa Jonas à joindre l'équipe. Après que le ha'tak qu'Anubis a utilisé pour capturer Thor apparut au-delà de la Terre, O'Neill dirigea une mission de sabotage. Quand ils apprirent que la conscience Thor se trouvait dans les banques de l'ordinateur de bord, il la retirèrent, sauvant Thor mais initiant l'auto-destruction du vaisseau (SG-1 : « Zénith », « Révélations », « Rédemption », 1re partie, « Rédemption », 2e partie, « Réunion »).

Quand des chercheurs en Antarctique trouvèrent une Ancienne congelée dans la glace, SG-1 et Janet Fraiser voyagèrent là-bas pour l'étudier. Ayiana, c'est son nom, portait en elle un virus qui a infecté tout le monde. Alors qu'elle guérissait tout le monde, O'Neill était toujours malade et Ayiana mourut peu de temps après. O'Neill fut implanté avec Kanen, un symbiote Tok'ra seulement parce que Carter le lui a supplié avec insistance. Après la symbiose, Kanen eut l'impulsion de secourir Shallan, la lo'taur de Ba'al, mais la mission tourna mal et Kanen quitta le corps d'O'Neill. O'Neill fut torturé par Ba'al. Alors que Daniel Jackson s'approcha de lui et lui offrit l'opportunité de s'élever, il refusa. Ce ne fut qu'après que Yu attaqua la base qu'O'Neill et Shallan purent s'échapper, mais cela laissa à O'Neill un manque de confiance encore plus marqué envers la Tok'ra et une animosité sans faille envers Ba'al (SG-1 : « Prisonnière des glaces », « Abysses »)

2003Modifier

Quand Kinsey fut présumé avoir été assassiné, O'Neill fut accusé du crime, mais fut innocenté avec l'aide de Malcom Barrett et SG-1 (SG-1 : « Écrans de fumée »).

Quand Maybourne vint dans la cabane d'O'Neill, déclarant posséder une adresse vers un planète pleine d'armes Anciennes, O'Neill et Maybourne furent transportés sur la lune d'une planète, avec Maybourne essayant de localiser une utopie Furling. Là-bas, Maybourne fut sous l'influence d'une plante hallucinogène qui ont fait que les habitants ont déraillé et se sont entretués. Maybourne réussit finalement à surmonter les effets et O'Neill l'autorisa à se retirer sur une autre planète (SG-1 : « Paradis perdu »).

Daniel Jackson vint plus tard vers Jack, demandant l'aide de SG-1 parce qu'Anubis menaçait Abydos. SG-1 put localiser l'Œil de Râ et apprit l'existence d'une Cité Perdue des Anciens, mais furent forcé de la tourner contre Anubis qui menaçait de détruire Abydos. Anubis détruisit la planète de toute façon et commença à devenir le Grand-Maître dominant. Alors qu'ils exploraient Vis Uban, il trouvèrent un Daniel désélevé et le convainquirent de revenir sur la Terre. Quand Jonas émit l'idée de détruire le vaisseau-mère d'Anubis, O'Neill et Carter emmenèrent un F-302 au-travers des boucliers et détruisirent les cristaux en lançant un missle dans le noyau d'alimentation. Anubis emmena son vaisseau-mère vers Langara, espérant utiliser le naquadria pour alimenter le vaisseau. O'Neill dirigea une équipe qui essaya de gagner du temps avec les Grands-Maîtres pour détruire le vaisseau. Le plan fonctionna, permettant à Jonas son retour sur Langara en héros et à Daniel de reprendre place au sein de SG-1 (SG-1 : « Pacte avec le diable », « Retour aux sources », 1re partie, « Retour aux sources », 2e partie).

Peu de temps après, O'Neill fut enlevé par le scientifique Asgard Loki qui croyait qu'O'Neill était la clé pour résoudre leur problème de clonage. Cependant, O'Neill, qui est pourtant bien avancé dans la chaine d'évolution Tau'ri, n'était pas la solution pour leur problème de clonage et Thor avait placé un marqueur dans son ADN pour empêcher une quelconque manipulation. O'Neill fut remplacé par un clone qui échoua de grandir à un taux normal de croissance et SG-1 put capturer Loki. Après avoir réparé l'ADN du clone, Thor, visiblement fâché, prit Loki en prison (SG-1 : « L'Apprenti sorcier »).

Quand Anubis créa les nouveaux Guerriers Kull, O'Neill dirigea une équipe pour en capturer un pour interrogatoire. Après avoir appris que Daniel et Bill Lee ont été capturés alors qu'il cherchaient un appareil Ancien dans le Nicaragua, O'Neill vint à leur secours (SG-1 : « La Fontaine de Jouvence », 1re partie, « La Fontaine de Jouvence », 2e partie).

2004Modifier

Général o'neill.jpg

Jack dans son uniforme de général

O'neill antarctique.jpg

O'Neill sur la chaise des Anciens en Antarctique.

Après avoir localisé une autre base de données Ancienne, O'Neill chargea une nouvelle fois la connaissance dans son cerveau, dans l'espoir de trouver la Cité Perdue. Après être retournés sur Terre, cependant, SG-1 apprit que le nouveau Président élu Henry Hayes a relevé Hammond de ses fonctions et l'a remplacé par le Docteur Elizabeth Weir. Alors que la condition d'O'Neill commence à se détériorer, SG-1 convainquit Weir de les laisser aller par tel'tak vers Proclarush Taonas. Arrivés à l'avant-poste de la planète, O'Neill activa une carte des étoiles Ancienne, montra une image de la Terre et dit deux mots : Terra Atlantus. La Cité Perdue des Anciens était la Cité Perdue d'Atlantis, et elle se trouvait sur la Terre. Il prit aussi l'E2PZ alimentant l'avant-poste et voyagèrent vers l'Antarctique, passant au travers de la flotte qu'Anubis a amené pour conquérir la Terre. Durant la Bataille de l'Antarctique, O'Neill utilisa le fauteuil de contrôle de l'avant-poste de l'Antarctique pour activer des milliers de drones qui détruisirent la flotte d'Anubis. Cependant, SG-1 fut obligé de placer O'Neill dans une cellule de stase pour empêcher que la connaissance Ancienne ne le détruise (SG-1 : « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie).

Avant d'effacer la connaissance Ancienne, Thor interfaça l'esprit d'O'Neill avec le Daniel Jackson et lui demanda de construire une arme pour combattre les Réplicateurs. O'Neill construisit un disrupteur qui sépare les blocs Réplicateurs et les rend inertes, ce qui permit à SG-1 de secourir Carter qui avait été capturée et de sauver Orilla. De retour sur Terre, O'Neill fut promu Brigadier-Général et placé commandant du SGC. Son premier acte en tant que Général fut de promouvoir Carter au grade de Lieutenant-Colonel et la placer comme officier commandant de SG-1 (SG-1 : « Mésalliance », 1re partie, « Mésalliance », 2e partie).

Stargate Command Logo.jpg
Commandants du Stargate Command

Maj.-Gén. George Hammond (1997-2000)
Maj.-Gén. Henry Bauer (2000)
Maj.-Gén. George Hammond (2000-2004)
Dr. Elizabeth Weir (2004)
Brig.-Gén. Jack O'Neill (2004-2005)
Maj.-Gén. Hank Landry (2005-Actuel)

Lors d'un voyage vers l'avant-poste de l'Antarctique, O'Neill fut presque tué quand Carson Beckett lança un drone en essayant le fauteuil de contrôle, sauvé in-extremis par le pilotage du Major John Sheppard. À l'avant-poste, Daniel, Weir et Rodney McKay persuadèrent O'Neill d'autoriser une expédition sur Atlantis, dans la galaxie Pégase. Malgré l'insistance de Weir pour que Sheppard, qui possédait le gène ATA, fasse partie de la mission, O'Neill fut hésitant, citant les rapports de Sheppard, ce à quoi Weir répliqua qu'elle avait lu ceux d'O'Neill. O'Neill essaya de convaincre Sheppard, disant que tous ceux qui ne désirent pas passer par la Porte des étoiles étaient des «cinglés». Au moment de lancer l'expédition, Weir donna un discours qu'O'Neill qualifia de joli. Après les résultats positifs du M.A.L.P. envoyé, O'Neill donna le feu vert pour l'embarquement. Malgré l'insistance de Daniel qui souhaitait partir sur Atlantis, O'Neill refusa catégoriquement. Une fois toute l'expédition passée, Weir donna au Général O'Neill les salutations de la galaxie Pégase. En réponse, une bouteille de champagne roula depuis la Porte des étoiles avec une étiquette marquée : «Bon voyage ! Général O'Neill» (Atlantis : « Une nouvelle ère », 1re partie).

2005Modifier

Après avoir envoyé SG-1 pour avertir Maybourne de l'approche imminente d'Ares, ils découvrirent un vaisseau Ancien conçu pour voyager dans le temps. Vu qu'O'Neill était le seul qui pouvait piloter le vaisseau, il sortit hors-monde pour l'activer. Il put détruire le vaisseau-mère d'Ares et sauver le peuple de la planète. O'Neill a particulièrement apprécié cette expérience, déclarant que «ça lui manquait d'aller hors-monde» (SG-1 : « Une vieille connaissance »).

Quand les Réplicateurs commencèrent l'invasion de la Voie Lactée, O'Neill coordonna avec les Rebelles Jaffa, la Tok'ra et les Asgard la montée d'une ligne de défense de la galaxie. Il refusa d'aider Ba'al, cependant, pour donner aux Rebelles Jaffa la chance de prendre Dakara. Quand les Réplicateurs ouvrirent une brèche dans l'iris, O'Neill dirigea la défense du Mont Cheyenne, essayant de gagner du temps pour permettre au Général Hammond de détruire la montagne. Cependant, Carter et Jacob purent utiliser la Super-arme de Dakara pour détruire les Réplicateurs dans toute la galaxie, ce qui eut aussi pour effet de permettre aux Jaffa de se rebeller et de précipiter la chute de l'Empire Goa'uld (SG-1 : « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie, « Pour la vie »).

Quand Daniel Jackson découvrit que Râ possédait un E2PZ, ils utilisèrent le vaisseau temporel pour remonter le temps en 3 000 avant J.-C. pour le lui voler mais le jumper fut découvert par les Jaffa de Râ. SG-1 laissa un message pour avertir le futur et tentèrent de soulever une rebellion. Cependant, O'Neill, Carter et Teal'c furent exécutés et Râ prit la Porte des étoiles avec lui quand il quitta la Terre. Un autre O'Neill, Carter et Teal'c localisèrent Daniel, s'assurèrent que la Porte des étoiles était bien enfouie et remirent la ligne de temps originelle en place (à la notable exception de l'étang de Jack O'Neill qui se trouvait maintenant plein de poissons) (SG-1 : « Retour vers le futur », 1re partie, « Retour vers le futur », 2e partie).

Commandants du
Bureau de la Sécurité Planétaire

Lt.-Gén. George Hammond (2004-2005)
Lt.-Gén. Jack O'Neill (2005-Actuel)

Suite à la chute de l'Empire Goa'uld, SG-1 se dissolva de lui-même. O'Neill fut promu Major-Général et nommé commandant en chef de la Sécurité Planétaire. Il fut remplacé par le Général Hank Landry à la tête du SGC. Le Lieutenant-Colonel Cameron Mitchell put cependant réunifier SG-1. Après avoir alerté les Ori de la présence d'humains dans la Voie Lactée, Daniel admit à O'Neill qu'il était en fait effrayé, mais O'Neill lui rappela qu'ils ont fait face à de sérieuses menaces auparavant et qu'ils s'en sont sortis vivants. Il en profita aussi pour faire un galop d'essai dans un F-302 en compagnie de Mitchell (SG-1 : « Le Trésor d'Avalon », 1re partie, « Le Livre des origines »).


2006Modifier

« Pour être honnête, une dernière excursion par le vieil orifice ne me dérangerait pas. »
— Jack O'Neill (SG-1 : « Wormhole X-Treme, le film »)

Le Général O'Neill demanda à SG-1 d'aider Martin Lloyd à bâtir un scénario pour une adaptation film de Wormhole X-Treme, afin de s'assurer que cette fiction montrant une version du Stargate Command plutôt ridicule soit une excellente couverture pour masquer les événements réels en cas de fuite. O'Neill accompagna aussi SG-1 lors du 200e passage par la Porte des étoiles de Mitchell, désirant y passer au moins encore une fois (SG-1 : « Wormhole X-Treme, le film »).

Alors que l'on testait le pont de Portes que Carter et McKay ont développé pour accélérer les voyages entre la Terre et Atlantis sans trop dépenser d'énergie, le Dédale rencontra des Anciens vivants qui réclamèrent la restitution d'Atlantis. O'Neill et Richard Woolsey restèrent comme agents de liaison, sorte d'ambassadeurs, pendant que les Anciens demandèrent à l'Expédition Atlantis de quitter les lieux. Bientôt, cependant, les Asurans lancèrent une attaque contre Atlantis, prenant les Anciens par surprise. Bien qu'O'Neill ait ordonné à Landry d'envoyer le Dédale pour détruire Atlantis au cas où les Anciens perdraient le contrôle de la cité, Sheppard, Weir, McKay et Beckett détournèrent un puddle jumper pour délivrer O'Neill, Woolsey et Atlantis. O'Neill, pendant ce temps, dut évacuer manuellement l'eau d'une baie de jumper sous-marine pour leur permettre d'entrer, provoquant sa capture ainsi que celle de Woolsey. Cependant, Sheppard, Weir, McKay, Beckett, Teyla Emmagan et Ronon Dex purent modifier le bouclier pour envoyer une vague de disrupteur de Réplicateur, détruisant les Asurans en une seule fois. Lors de son retour sur Terre, O'Neill recommanda que Weir reste en charge de l'Expédition (Atlantis : « Exil forcé », 1re partie, « Exil forcé », 2e partie).

2007Modifier

Jack fut rappelé quand Daniel fut trouvé «transformé» en Prêcheur. Après une discussion houleuse, il fut convaincu de laisser SG-1 capturer le vaisseau de guerre Ori transportant le Sangraal inachevé, espérant terminer l'appareil et l'envoyer dans la galaxie des Alteran pour neutraliser les Ori. Daniel, cependant, commanda l'Odyssée et utilisa Jack pour l'amener vers la SuperPorte, ceci faisant partie de son plan. O'Neill donna l'ordre au Dédale de détruire la Porte des étoiles liée à la SuperPorte, permettant à Daniel d'appeler la SuperPorte et d'envoyer l'arme au travers. Bien qu'il aient envoyé le Sangraal, sept autres vaisseaux Ori entrèrent dans la Voie Lactée (SG-1 : « Question de confiance »).

2008Modifier

Sg-1 et o'neill.jpg

O'Neill accompagnant SG-1 pendant l'exécution de Ba'al.

SG-1 et O'Neill furent invités à l'exécution de Ba'al sur la planète de la Tok'ra. Ba'al s'échappa et tua Jack avec la substance qu'on devait injecter à Ba'al. La ligne de temps se trouva altérée. Tout reprit son cours et l'exécution put avoir lieu au moment où Cameron Mitchell tua Ba'al en 1939 (Stargate Continuum).

2009Modifier

Sur ordre du Général O'Neill, Richard Woolsey demande à John Sheppard de revenir sur Terre et d'utiliser le fauteuil de contrôle pour contrer l'attaque de celle-ci par le vaisseau-ruche Wraith alimenté avec les E2PZ (Atlantis : « L'Empire contre-attaque »).

Jack et le docteur Rush.jpg

Le général O'Neill et le Docteur Nicholas Rush chez Eli Wallace lui demandant de signer un contrat de non divulgation.

O'Neill est promu Lieutenant Général et se trouve basé au Pentagone. Le Général O'Neill accompagne le Docteur Nicholas Rush chez un informaticien, Eli Wallace, pour lui dévoiler le secret du Programme Porte des étoiles. Plus tard, il discute avec Samantha Carter sur les événements de l'attaque sur Icarus après que la planète ait été détruite. Jack est mis au courant de la situation par le Dr. Rush, dans le corps de Bill Lee. (Universe : « Air », 1re partie, « Air », 2e partie) Plus tard, le colonel Everett Young, dans le corps du colonel Telford, rend compte à O'Neill une seconde fois de la situation actuelle et O'Neill, après avoir nommé Young responsable du vaisseau, lui donne quelques paroles d'encouragement. (Universe : « Air », 3e partie) Selon le général O'Neill, il a offert à Young la position de commandant de l'expédition Destiny avant qu'il l'offre à Telford, mais Young a décliné l'offre la première fois. (Universe : « Terre »)

2010Modifier

O'Neill donne le feu vert au George Hammond d'attaquer la base de recherche sur le neuvième chevron de l'Alliance luxienne. La mission est un échec et les troupes de l'Alliance envahissent le Destinée en tirant l'énergie de la planète et rendant instable le noyau de naquadria ce qui la fait exploser (Universe : « L'Assaut », 1re partie).

Evolution détaillée du personnageModifier

Stargate SG-1, Saison UnModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Un.

Stargate SG-1, Saison DeuxModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Deux.

Stargate SG-1, Saison TroisModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Trois.

Stargate SG-1, Saison QuatreModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Quatre.

Stargate SG-1, Saison CinqModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Cinq.

Stargate SG-1, Saison SixModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Six.

Stargate SG-1, Saison SeptModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Sept.

Stargate SG-1, Saison HuitModifier

Pour un résumé épisode par épisode, voir : Historique de Jack O'Neill : Saison Huit.

« Une nouvelle ère », 1re partieModifier

« Le Trésor d'Avalon », 1re partieModifier

« Le Livre des origines »Modifier

« Exil forcé », 1re partieModifier

« Exil forcé », 2e partieModifier

Stargate : ContinuumModifier

« L'Empire contre-attaque »Modifier

« Air », 1re partieModifier

Jack O'Neill frappe à la porte de la maison d'Eli Wallace.

« Air », 2e partieModifier

Dans la salle de la Porte des étoiles du Destiny, Nicholas Rush dit au reste de la foule qu'il a en sa possession cinq pierres de communication Anciennes et qu'il a joint le Général O'Neill. Rush dit qu'en regard de la situation, de sa connaissance et de son expérience, O'Neill l'a placé responsable du groupe. Comme personne ne l'a vu faire, il est impossible de savoir si cela est vrai.

Récompenses de service et décorationsModifier

Pendant le cours de sa carrière militaire, Jack O'Neill a reçu un nombre de récompenses et de décorations pour son service au sein de l'US Air Force (SG-1 : « Enfants des dieux », « Secrets », « Mésalliance », 2e partie). Attention, les noms et les liens sont en anglais car il n'existe pas d'équivalent en français.

Autres versions de Jack O'NeillModifier

«Jack O'Neill» de notre réalitéModifier

Réalités parallèlesModifier

Lignes de temps altéréesModifier

TriviaModifier

L'envers du décorModifier

  • Dans Stargate, la Porte des étoiles, le nom propre du personnage est éppelé «O'Neil» avec un seul L. Sachant que le O'Neil du film et le O'Neill de la série sont clairement supposés être la même personne, son nom est orthographié dans cet article suivant le canon SG-1/Atlantis, même à propos des événements qui se sont déroulés dans le film. Voir le canon Stargate pour plus de détails sur cette divergence.
  • Il a été aussi confirmé dans un interview récent avec Gary Jones que Jack O'Neill a été promu Lieutenant-Général au début de Stargate Universe.

Liens externesModifier


Précédé par
Création entité
Commandant de SG-1
19972001
suivi par
Robert Makepeace
Précédé par
Robert Makepeace
Commandant de SG-1
20012004
suivi par
Samantha Carter
Précédé par
Elizabeth Weir
Commandant du Stargate Command
20042005
suivi par
Henry Landry
Précédé par
George S. Hammond
Directeur de la Sécurité Planétaire
2005
suivi par
Actuel

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard