FANDOM


La rébellion Jaffa est un soulèvement des Jaffas contres les Goa'ulds forgé par les efforts de Teal'c et Bra'tac. Ils étaient contre l'esclavage des jaffas par les Goa'ulds et opposés à l'utilisation des Jaffas comme incubateur à symbiote.

HistoireModifier

Rébellions précocesModifier

Plusieurs rébellions Jaffa ont déjà eu lieu par le passé, bien qu'aucune d'entre elles n'aie vraiment réussie. Néanmoins, celle des Sodans est la plus notable bien qu'ayant obligé ce peuple à vivre caché. Les Sodans sont un groupe de guerriers d'élite de Jaffa qui se sont rebellés contre leurs maître, Ishkur, après s'être rendu compte qu'il n'était pas un dieu mais un être de chair et de sang.

La bataille de Tazek'sur est un autre exemple de la révolte contre les Goa'ulds. Cette rébellion a été un échec et de nombreux Jaffa sont morts, y compris le père de Gerak. Cette bataille a tout de même contribué à semer le doute chez les autres Jaffa, y compris Gerak, quant à savoir si les Goa'uld sont vraiment des dieux. (Stargate SG-1 : "Pour l'honneur", "Le Quatrième Cavalier de l'apocalypse, 2e partie")

Les débuts de la rébellion (2002-2003)Modifier

Les enseignements de Bra'tac et de d'autres et Jaffas respectés ont conduit à la conviction croissante parmi les Jaffa que les Goa'uld sont des faux dieux, et ils ont lentement donné naissance à la rébellion Jaffa. L'armée rebelle, composée de Jaffa de nombreux seigneurs de système, est passé à un nombre considérable sous la direction de K'tano. Cependant, lorsque qu'il a été avéré que sa véritable identité était celle du Goa'uld Imhotep, la base rebelle Cal Mah et son armée dispersée sur d'autres planètes afin de reconstituer ses forces. Beaucoup de rebelles Jaffas, sous la direction de Bra'tac et Rak'nor, ont fui vers le Site Alpha. Malgré le ressentiment et les nombreux conflits avec les Tok'ras, les Jaffas libres ont formé une alliance très néfaste envers contre les Goa'ulds. (Stargate SG-1 : "Le Guerrier", "L'Union fait la force")

Le mouvement rebelle a subi de lourdes pertes lors d'une embuscade et plus d'une centaine guerriers ont été tués et leurs symbiotes retirés. Seuls Teal'c et Bra'tac ont survécu à l'embuscade de Kresh'ta, en partageant un symbiote jusqu'à ce qu'on leur vienne en aide. Ils ont été souvés grâce à de la Tretonine une substance remplaçant leurs symbiotes, ce médicament est considéré comme une promesse de liberté pour tous les Jaffas. (Stargate SG-1 : "La Porte des rêves")

Lorsque Bra'tac et Rya'c se sont rendus sur Erebus pour recruter des guerriers à leur cause, ils ont été fais prisonniers par Ba'al, mais ils ont participé à la libération du camp de la mort et les autres Jaffas libérés ont rejoint le mouvement rebelle. (Stargate SG-1 : "Les Esclaves d'Erebus")

Se battre dans (2004)Modifier

Malgré leur nombre croissant, des siècles d'animosité entre les différents Jaffas ne sont pas faciles à surmonter. Une série de négociations entre les dirigeants Jaffa rebelles sur P3C-249, mais elle a vu le renouvellement de vieilles rivalités et de luttes intestines. Bra'tac et Teal'c ont coopérés avec les femmes guerrières de Hak'tyl qui ont rejoint les rebelles, étaient en conflit avec la stratégie de recrutement des rebelles qui visait à réunir autant de Jaffas possibles afin de détruire unilatéralement tous les seigneurs Goa’uld. . (SG1 : "Les Amazones")

Néanmoins, l'armée rebelle a continué de croître, tout comme le nombre d’espions Jaffas dans les rangs des Goa’ulds. (Stargate SG-1 : "Le Vengeur")

L'alliance fragile entre les rebelles Jaffa et la Tok’ras s'est effondré quand, suite à l’attaque du Site Alpha par les guerriers d’Anubis, chaque camp blâma quant à la responsabilité de l’attaque. M'zel, un des chefs de file parmi les Jaffa rebelles, choisi de mettre fin à l'alliance et d'établir des bases rebelles indépendantes. Malgré leur décision de se retirer, les rebelles ont maintenu le contact avec la Terre, en grande partie grâce Bra'tac, qui est resté un fidèle allié.

En dépit de leur alliance avec la Terre, le mouvement rebelle Jaffa ont subi des pertes amère lorsque les membres de La Fiducie a utilisé le poison symbiote secrètement lancer une attaque chimique échelle plein contre les Goa'uld , sans aucun égard pour la vie de millions de Jaffa , qu'ils considéraient comme comme des pertes acceptables. Une réunion des chefs rebelles Jaffa sur P4S-161 a été la cible, tuant instantanément tous les présents Jaffa, et quand au moins trois autres mondes Goa'uld ont été attaqués, des millions de Jaffa ont été tués, y compris M'zel. (SG1 : " Endgame")

Fin de partie (2005)Modifier

Plusieurs attaques ont encore eu lieu, comme celle contre Moloc qui fut tué par des missiles lancés depuis le SGC et guidés par un laser par un Jaffa nommé Aron. (SG1 : "Discordes")

Les forces rebelles orchestrèrent une attaque simultanée chronométré avec soin contre les Goa’ulds, mais leur attaque est survenue au même moment que celle lancée par les Réplicateurs qui avaient envahi la galaxie. Beaucoup Jaffa ont vu en ces créatures, un ennemi imparable et un fléau divin pour avoir osé douter de leurs croyances et avoir trahi leurs dieux. (SG1 : "La Dernière Chance, 1re partie", "La Dernière Chance, 2e partie")

Dans un effort pour reconquérir les cœurs et les esprits de ceux qui doutaient et de détruire l'image divine des Goa’ulds, Teal'c et Bra'tac ont mis au point un plan pour capturer le temple de Dakara, une planète sacrée pour les Jaffas. Avec une force composée de cinq Ha’taks, huit Alkeshs, et dix escadrons de planeurs de la mort, l'armée rebelle, dont Bra'tac, Teal'c, Tolok, et Aron se sont confrontés à la fois aux forces de Ba'al et aux Réplicateurs dans une énorme bataille en orbite de Dakara. Avec la destruction des Réplicateurs, le Jaffa ont revendiqué la victoire et repris le temple sacré. Encore mieux, Ba'al a dû fuir la bataille quand les rebelles dirigé par Bra'tac ont abordé son navire, ce qui a complètement détruit l'image Goa'ulds. Les Jaffas ont commencé alors à abandonner massivement les Goa’ulds et ont rejoint les rebelles Jaffas. (SG1 : "La Dernière Chance, 1re partie", "La Dernière Chance, 2e partie")

La victoire des rebelles a été un tournant, et les Jaffas de toute la galaxie ont abandonné leurs vieilles idoles et sont unis face à Anubis. Mais grâce à de la désinformation, Anubis a divisé les forces rebelles et les a attirés sur Tartarus, il a de ce fait réussi à regagner le temple de Dakara, ainsi que son arme avec laquelle il avait l'intention de détruire les être vivants de la galaxie. Cependant, l’Ancienne Oma Desala a encore une fois choisit d’interagir avec notre plan d'existence et de livrer une bataille pour l'éternité avec Anubis, ainsi son essence a disparu et ses forces ont été facilement vaincues. (SG1 : "Pour la vie")

La victoire de Dakara a couté la vie à de nombreux Jaffa, mais ceux qui ont survécu ont été plus unis que jamais. Les ruines de Dakara est devenu un symbole de liberté et une Nation Jaffa Libre a été déclarée, présidée par le Haut Conseil Jaffa auquel Teal'c et Bra'tac participèrent en tant que membres provisoires. Une grande ville sera érigée sur Dakara, ainsi qu’un refuge pour tous ceux qui avaient choisi la liberté. (SG1 : "Le Trésor d'Avalon, 1re partie")

SuiteModifier

Avec la mort de la plupart des seigneurs Goa'ulds et la disparition d'Anubis, les Jaffas ont enfin leur liberté. Ils ont formé la Nation Jaffa libre dirigé d'abord par un Haut-Conseil Jaffa, puis plus tard par des représentants élus démocratiquement. Mais la nouvelle nation doit faire face à la nouvelle menace que sont les Oris, ainsi qu’au divers plan de Ba'al pour reprendre le pouvoir. E, 2006¸ Dakara est attaquée par Adria et son arme détruite, la nation Jaffa en ressort fracturée. Les Oris sont finalement vaincus par les Terriens et la nation semble récupérer au moins un peu. Avec la mort de Ba'al et de ses clones, le dernier des Grands Maîtres est mort et les Jaffas sont véritablement libres. (Stargate SG-1 : "Pour la vie","Prise de contrôle","Dans les bras de Morphée","La Riposte","L'Arche de Vérité","Continuum")

Principales batailles des Jaffas rebellesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard