FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Cet article a pour sujet l'équipe identifiée SG-1. Pour la série télévisée, voir Stargate SG-1
SG-1
SG-1
symbole de l'écusson de SG-1

Nom original (VO) SG-1
Informations politiques
Type de gouvernement Militaire
Commandant Colonel Cameron Mitchell
Membre(s) Daniel Jackson,
Teal'c,
Vala Mal Doran
Informations sociétales
Siège Stargate Command
Informations historiques
Date de création 1997
Époque De nos jours
« SG-1 a une étonnante bonne habitude de réussir contre toute attente. »
— George Hammond

SG-1 est l'équipe porte-drapeau du Stargate Command, utilisée la plupart du temps pour l'exploration et les missions dangereuses, mais aussi pour des missions de diplomatie. Elle fut souvent aux premières lignes pour la défense de la Terre.

Création de l'équipe Modifier

Le colonel Jack O'Neill, à la suite de son retour au service actif, fut chargé de diriger une équipe pour enquêter sur une agression menée par des Goa'ulds au SGC, en commençant par Abydos.

On lui imposa le capitaine Samantha Carter et le docteur Daniel Jackson récupéré sur Abydos, cette planète étant mise hors de cause.

Teal'c ayant décidé de se rebeller contre les Goa'ulds, O'Neill insista sur sa présence dans l'équipe SG-1, sa connaissance de l'ennemi étant plus utile sur le terrain.

Composition de l'équipe Modifier

Les membres originaux de SG-1 sont donc le colonel Jack O'Neill, le docteur Daniel Jackson, le capitaine Samantha Carter et Teal'c. Daniel Jackson quitta l'équipe en 2002 avant de revenir en 2003; durant son absence, il fut remplacé par Jonas Quinn, un Kelownan. Après le départ de Jack O'neill en 2005, Cameron Mitchell et Vala Mal Doran intégrèrent l'équipe SG-1.

Commandants de l'équipe Modifier

Officier en second Modifier

Officiers techniques Modifier

Spécialistes dans le domaine de la recherche Modifier

Conseillers culturels Modifier

Historique Modifier

1997 - 1998 Modifier

À sa création en 1997, SG-1 est composée de trois personnes : le colonel Jack O'Neill, le docteur Daniel Jackson et le capitaine Samantha Carter. L'équipe arrive sur Chulak et se retrouve emprisonnée par le Grand Maître Goa'uld Apophis. Ils sont secourus par Teal'c, l'un des Primas Jaffas. Teal'c apporte son aide au personnel du SGC et aux co-prisonniers pour qu'ils puissent s'échapper de Chulak et retourner en toute sécurité vers la Terre. Teal'c finit par s'allier avec le SGC contre les Goa'uld et rejoint SG-1 sur le conseil d'O'Neill (SG-1 : « Enfants des dieux », « L'Ennemi intérieur »).

1999 - 2000 Modifier

Début 1999, Samantha Carter est promue au grade de major (commandant) (SG-1 : « Diplomatie »).

Quand Jack O'Neill part en mission secrète afin de dévoiler les identités des agents ripoux et des taupes du NID implantées dans le SGC, il abandonne sa position de commandant du SG-1 pour garder sa couverture. Le général Hammond nomme le colonel Robert Makepeace nouveau responsable de SG-1 jusqu'à ce qu'il découvre que le colonel Makepeace est en réalité la taupe infiltrée au sein du SGC qui récupère la technologie alien. Il est arrêté pour haute trahison et Jack reprend alors son poste au sein de SG-1 (SG-1 : « Trahisons »).

En 2000, SG-1 est temporairement démantelée quand un nouvel officier est placé responsable du SGC. Jack O'Neill est obligé de prendre des congés afin de reconsidérer ses options de carrière tandis que Samantha Carter et Daniel Jackson sont assignés à des positions sédentaires et Teal'c au SG-3. Cette organisation ne tient pas très longtemps et bientôt chacun retrouve sa position d'origine (SG-1 : « Réaction en chaîne »).

SG-1 reste composé des quatre mêmes personnes jusqu'à ce que le Dr. Daniel Jackson se retrouve exposé à une dose mortelle de radiation qui fait suite à un accident de laboratoire dans la nation de Kelowna. Oma Desala, un être élevé lui offre l'opportunité de s'élever vers un plan plus élevé de l'existence afin d'échapper à la mort permanente et de joindre les illuminés. Il accepte l'offre (SG-1 : « Zénith »).

2001 - 2003Modifier

Plusieurs remplacements sont tentés afin de combler le vide laissé le Dr. Jackson. Le capitaine Hagman est la neuvième recrue à essayer de rentrer dans les chaussures de Jackson. Les membres restants de SG-1 ne sont pas très accueillants envers les personnes assignées à remplacer leur camarade défunt et ne tardent pas à virer le pauvre linguiste.

Finalement, Jonas Quinn, un natif de Kelowna, rejoint SG-1. Jonas a été le témoin du courage du Dr. Jackson sur sa planète et après avoir réalisé que son gouvernement n'était pas juste en essayant de rendre Daniel responsable de l'accident en le qualifiant de sabotage, il se réfugie sur Terre, apportant avec lui un échantillon de naquadria dans l'espoir que la technologie du bouclier puisse être développée pour protéger son peuple des Goa'uld (SG-1 : « Rédemption », 1re partie, « Rédemption », 2e partie).

2003 - 2005Modifier

Daniel continue de veiller sur ses coéquipiers alors qu'il est devenu un être élevé, mais au moment où il essaye de protéger Abydos d'Anubis il reprend sa forme humaine et se retrouve laissé sur place sans mémoire de qui il est. Quand SG-1 arrive sur Vis Uban pensant qu'il s'agirait du lieu où se trouve la cité perdu des Anciens, il découvrent Daniel vivant parmi les nomades. Il n'a aucune mémoire de qui il est et a pris le nom de Arrom. Jack et Sam le convainquent de revenir à la maison afin qu'il redécouvre son identité et son passé et, après avoir longtemps réfléchi, il décide de revenir avec eux sur Terre. Peu après, il retrouve sa position au sein de SG-1, faisant de lui le cinquième membre de l'équipe pour quelque temps (SG-1 : « Pacte avec le diable », « Retour aux sources », 1re partie).

Daniel se joint à Jonas lors d'une mission qui a pour but de détruire une arme avancée se trouvant sur le puissance vaisseau d'Anubis. Ils sont envoyés pour pirater le système informatique d'Anubis. Ils réussissent à entrer dans le système et à détruire l'arme, mais, au moment où ils s'apprêtent à quitter le vaisseau, Jonas est capturé. Daniel s'efforce à le libérer et les deux réussissent à s'échapper du vaisseau vers Kelowna où le vaisseau-mère d'Anubis est stationné au-dessus de la capitale de la nation de Jonas. Ils sont aidés par un autre Grand Maître pour détruire le vaisseau d'Anubis, mais Anubis réussit à s'échapper. Jonas est sollicité pour retourner sur sa planète comme représentant du conseil de son monde qui vient de se réunifier afin qu'il les sensibilise sur la menace Goa'uld. Le départ de Jonas du SGC remet à quatre le nombre de membres de SG-1 comme à l'origine (SG-1 : « Retour aux sources », 2e partie).

Environ un an plus tard, le colonel Jack O'Neill est promu brigadier général et reçoit le commandement du SGC. Le major Carter reçoit aussi une promotion devenant lieutenant-colonel. Suite à ces promotions, Carter devient l'officier commandant de SG-1. Le général O'Neill approuve le fait que SG-1 restera une équipe de trois membres, mais si jamais il décidait qu'il devait retourner sur le terrain, il le ferait avec SG-1 (SG-1 : « Mésalliance », 2e partie, « Quarantaine »).

Samantha Carter ne reste qu'une année à la tête de SG-1, jusqu'à la défaite des Goa'ulds et des Réplicateurs. Après cela, l'équipe se dissout naturellement quand chaque membre se retrouve assigné à d'autres postes. Teal'c est le premier à partir, rejoignant le Haut Conseil de la Nation Jaffa Libre. Carter est mutée à la Zone 51 pour diriger le département de recherche et développement du complexe tandis qu'elle aide aussi Cassandra qui passe une période difficile de sa vie. Daniel est le dernier membre de l'équipe originale à demeurer au SGC depuis que Jack O'Neill est promu major général et reçoit le commandement de la Sécurité Planétaire à Washington. Malgré tout, il prépare ses affaires car il est sur le point de s'embarquer pour Atlantis dans la galaxie Pégase (SG-1 : « Le Trésor d'Avalon », 1re partie)

2005 - 2007Modifier

Le nouveau commandant du SGC, le général Hank Landry, se trouve en train de défaire ses cartons quand le lieutenant-colonel Cameron Mitchell vient au rapport pour sa nouvelle affectation. Mitchell a eu le choix libre de son affectation par le général O'Neill et il a choisi de se joindre à SG-1. Landry lui dit qu'il va diriger SG-1 et qu'il a besoin de choisir les nouveaux membres de son équipe. Il est extrêmement déçu de ne pas pouvoir travailler avec Carter, Jackson et Teal'c. Landry place délibérement Mitchell dans une mission qui l'implique dans les projets de Daniel, un de ceux qui a empêché Daniel d'aller sur Atlantis, jusqu'à ce que finalement, Mitchell réunisse l'équipe au moment où ils font face à une nouvelle menace galactique très puissante sous la forme d'êtres élevés connus sous le nom d'Oris ainsi que leurs missionnaires humains évolués appelés Prêcheurs.

Les Oris réussissent à conquérir plusieurs mondes avec l'aide des Prêcheurs, mais leur avance dans la galaxie est accélérée par l'arrivée de quatre vaisseaux-mères Oris par uen super-porte. L'une de ces super-portes est détruite par la voleuse et escroc Vala Mal Doran qui a inséré un Tel'tak en lieu et place d'une section de porte. Vala réussit à s'échapper par des anneaux de transport mais la flux de matière est dévié par les forces gravitationnelles du trou noir et atterrit dans la galaxie des Oris.

Sur Terre, durant une mission visant à dévoiler Ba'al, le colonel Mitchell remet en place SG-1 avec le colonel Carter, le Dr. Jackson et Teal'c.

Pendant ce temps, Vala est mise enceinte par les oris d'un enfant qui naitra plus tard dans l'un des vaisseaux de guerre qui vient juste d'arriver et de décimer la flotte aliée de la Voie Lactée. L'enfant, appelé Oricy reçoit le nom d'Adria par Vala. Daniel porte secours à Vala dans le vaisseau de guerre mais ils doivent abandonner Adria. Après avoir servi de consultante avec le SGC en probation à cause de ses déboires passés avec le SGC, et plus particulièrement avec Daniel. Vala malgré tout prouve que l'on peut lui faire confiance dans le combat contre les Oris. Vala déclare que son changement de comportement est dû à quelqu'un qui a finalement cru en elle et qu'elle a en fait trouvé un foyer sur Terre avec le gens du SGC. Elle est affectée à SG-1 et devient son cinquième membre (SG-1 : « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie, « Pour la vie », « Le Trésor d'Avalon », 1re partie, « Le Trésor d'Avalon », 2e partie, « Le Livre des origines », « Le Piège », « Terre d'asile », « La Grande Croisade », « La Première Vague », « L'Oricy », « Dans les bras de Morphée », « Amnésie »).

2008 - Modifier

Suite à la défaite des Oris, Carter et Michell sont promus au grade de colonel et Carter reçoit le commandement d'Atlantis pendant un an. Carter le major général Jack O'Neill rejoignent SG-1 (Mitchell, Jackson, Teal'c, Vala) sur la nouvelle planète de la Tok'ra suite à la capture du dernier clone de Ba'al. Tous portent le badge de SG-1, représentant toutes ces années passées par SG-1 à combattre les Grands Maîtres Goa'ulds. Le dernier symbiote de Ba'al est extrait de l'hôte, mais la Tok'ra et la Tau'ri ne savent pas que le Ba'al original a échappé à la capture. Le Ba'al original remonte le temps en 1939 pour empêcher l'arrivée de la Porte des étoiles aux États-Unis mais se trouve tué par une version de Cameron Mitchell provenant d'une ligne de temps altérée qui a été témoin des changements de la ligne de temps par Ba'al et a remonté le temps pour empêcher la mise en place du projet de Ba'al, sauvant à la fois la ligne de temps et marquant la véritable fin du règne des Grands Maîtres (SG-1 : Stargate : The Ark of Truth, « Question de confiance », Stargate : Continuum).

Faits notables Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard