FANDOM


Teal'c
Personnage de Stargate SG-1, Stargate Atlantis

Teal'c.jpg

Informations biographiques
Planète d'origine Chulak
Âge 161 ans
Date de naissance 1899
Genre
Race Jaffa
Espèce Humain
Cheveux noirs avec une pointe de blanc sur le coté droit (il avait le crane rasé jusqu'en 2005)
Informations socio-politiques
Occupation Membre de SG-1,
anciennement Prima d'Apophis
Allégeance Tau'ri,
SG-1
Ennemis Goa'uld,
Ori
Informations non liées à l'univers Stargate
Interprété par Christopher Judge
Doublé par Thierry Mercier
Fiche IMDb
« Teal'c, Je vous ai vu vous lever contre un dieu. Vous avez refusé de tuer. Je vous ai vu prendre cette décision... Dès ce moment j'ai appris tout ce que j'avais besoin de savoir pour vous faire confiance. »
— Jack O'Neill

Teal'c [ˈtiːəlk] est un Jaffa au service du Stargate Command et dédié à la cause de la Rébellion Jaffa. Teal'c est un Jaffa de la planète Chulak, une planète possédant deux étoiles. Il a 157 ans dû au fait qu'il a pris 50 ans lorsqu'il s'est retrouvé piégé dans l'Odyssée à l'intérieur d'une bulle de dilatation temporelle. Précédemment, Teal'c était au service du Grand-Maître Apophis en tant que Prima.

BiographieModifier

Sa vie avant la rencontre de SG-1Modifier

Choisi parce cela veut dire «force» dans le langage Goa'uld, Teal'c fut nommé par son père, Ron'ac. Il est né dans un monde sous le contrôle de Cronos en 1899, là où son père le servait en tant que Prima. Après avoir échoué de gagner une bataille impossible à gagner, Cronus tua Ron'ac et bannit Teal'c et sa mère sur Chulak. Rêvant de devenir le Prima d'Apophis, Teal'c fut pris sous l'aile de Bra'tac, le Prima de l'époque d'Apophis. Bra'tac planta les graines de doute dans l'esprit de Teal'c. Teal'c s'est marié plus tard avec Drey'auc, et eut un fils, Rya'c.

1997Modifier

SG-1 1x01 Teal'c.JPG

Teal'c en tant que Prima d'Apophis.

« Je peux sauver ces gens ! »
— O'Neill
« Beaucoup ont dit ça ! Mais vous êtes le premier que je crois ! »
— Teal'c (« Enfants des dieux »)

Durant l'année 1997, Teal'c était le Prima d'Apophis, malgré son désir de libérer les Jaffa du joug Goa'uld. Durant cette année, Teal'c était avec Apophis dans la quête d'un nouvel hôte pour sa compagne, voyageant sur Terre et capturant un sous-officer féminin de l'United States Air Force ainsi qu'à Abydos où lui et ses autres Jaffa capturèrent Skaara et Sha're. Surveillant le rituel du choix de la compagne d'Apophis, Teal'c dut cacher son dégoût pour ces pratiques. Quand Teal'c et ses autres Jaffa avaient reçu l'ordre de tuer tous les autres prisonniers ainsi que l'équipe SG-1 dans une prison, le Colonel Jack O'Neill put convaincre Teal'c que sa tâche de libérer les Jaffa peut être possible grâce aux Humains, et ainsi leur permettre de s'échapper vers la Terre. Malgré les doutes du Général Hammond concernant sa loyauté, O'Neill put convaincre ce dernier d'autoriser Teal'c à joindre SG-1. (SG-1 : « Enfants des dieux », « L'Ennemi intérieur »)

Quand il sut que son fils Rya'c allait subir son prim'ta, Teal'c et SG-1 retournèrent à Chulak afin d'empêcher la cérémonie, et rencontrèrent Bra'tac. Rya'c, cependant, a contracté la scarlatine et Teal'c a du donner son propre symbiote à Rya'c. Cependant, Daniel Jackson et Samantha Carter ont pu acquérir un autre symbiote qui fut implanté en Teal'c. (SG-1 : « Retour sur Chulak »)

1998Modifier

Après que SG-1 eu déjoué avec succès la tentative d'invasion de la Terre d'Apophis, ce dernier choisit de se prendre sa revanche en faisant un lavage de cerveau sur Rya'c. SG-1 put sauver Rya'c, mais son lavage de cerveau fut difficile à surmonter. Teal'c a du finallement zatter Rya'c, ce qui l'a libéré. Drey'auc et Rya'c furent amenés dans la Terre des Lumières. (SG-1 : « La Morsure du serpent », « Conseil de famille »)

1999Modifier

Après qu'Apophis eut demandé refuge sur Terre, Teal'c se délecta de la chute de son ancien dieu, souhaitant que ce jour devienne une journée sainte sur Chulak. (SG-1 : « Transfert »)

Quand SG-1 fut kidnappée par Hathor, Teal'c partit pour Chulak afin de lever une armée pour les libérer. Il fit un discours peu passionné au Jaffa, les pressant de se rebeller. Seulement un petit groupe le rejoignit, mais avec l'aide du Général Hammond, SG-1 fut secouru. (SG-1 : « Après un long sommeil », « Dans l'antre des Goa'uld »)

Quand Cronos, Nirrti et Yu vinrent pour négocier avec les Asgard, Nirrti accusa Teal'c d'attaquer Cronos, mais Teal'c fut vite blanchi. (SG-1 : « Diplomatie »)

Teal'c fut obligé de tuer Sha're, la femme de Daniel Jackson, parce que le Goa'uld qui la possédait (Amonet) était en train de tuer Daniel avec un Gant Goa'uld. (SG-1 : « Le Jour sans fin »)

2000Modifier

Shau'nac, une prêtresse et vieille amie de Teal'c, vint sur Terre clamant qu'elle a convaincu son symbiote, Tanith, de joindre la Tok'ra. Teal'c refusa de la croire. Cependant, après avoir pratiqué le kelno'reem et communiqué avec on propre symbiote, il fut convaincu de l'amener à la Tok'ra. Teal'c, cependant, fut forcé par la Tok'ra de supporter la présence de Tanith après qu'il eut tué Shaun'ac, afin de fournir des mauvaises informations à Apophis. (SG-1 : « Destins croisés »)

Teal'c fut capturé par les Jaffa de Heru'ur, qui a prévu de le donner comme présent à Apophis. Cependant, Teal'c convainquit le Jaffa Rak'nor de démissionner et de l'aider. (SG-1 : « Le Venin du serpent »)

2001Modifier

Teal'c eut finalement sa revanche sur Cronus, quand le double robotique de Teal'c put tuer le Grand-Maître, permettant aux Tau'ri de récupérer le ha'tak de Cronus. Teal'c fut tué lors d'une embuscade orchestrée par Tanith, mais Apophis le fit revivre grâce au sarcophage et le convainquit qu'il était toujours son Prima. Apophis fut tué, mais Teal'c refusa toujours de croire la vérité. Bra'tac fut forcé d'accomplir le rite de m'al sharran sur Teal'c, avec succès, celui-ci lâchant finalement prise. (SG-1 : « Répliques », « Exode », « Ennemis jurés », « Le Seuil »)

2002Modifier

Après la mort et l'ascension de Daniel Jackson, Teal'c se renferma sur lui-même pour gérer sa peine. Contrairement à O'Neill et Carter, Teal'c ne montra aucune rancune envers Jonas Quinn, et en fait, prit son souhait de joindre SG-1 au sérieux. Cependant, Drey'auc mourut et Rya'c eut du ressentiment pour son père. Après avoir appris qu'Anubis attaquait la Terre, Teal'c, Bra'tac et Rya'c allèrent en mission pour détruire l'arme. Ils réussirent et Teal'c et Rya'c se réconcilièrent. (SG-1 : « Rédemption », 1re partie, « Rédemption », 2e partie)

2003Modifier

Alors qu'ils tenaient une réunion de leaders rebelles Jaffa, les Goa'uld les attaquèrent, retirant les symbiotes des shol'vas. Teal'c et Bra'tac s'échangeaient Junior entre eux, causant des hallucinations à Teal'c. Daniel Jackon veillait sur lui durant tout ce temps. Quand SG-1 les trouva, Junior était déjà trop faible pour en sauver un. À cause de cela, Teal'c et Bra'tac furent placés sous Trétonine. (SG-1 : « La Porte des rêves »)

Après avoir été blessé, Teal'c commença à douter de ses talents de guerrier sans son symbiote. Daniel Jackson, qui depuis est revenu sur Terre, aida Teal'c à surmonter ses craintes. Durant une méditation, Daniel eut un flashback subconscient, voyant Rya'c et Bra'tac esclaves. Une mission de sauvetage fut montée avec succès et Teal'c retrouva sa confiance en lui. (SG-1 : « Les Esclaves d'Erebus »)

Plus tard, SG-1 fit la rencontre de la résistance Hak'tyl. Teal'c aida à convaincre Ishta, leur leader, de prendre de la trétonine au lieu de voler des symbiotes, et ils développèrent de l'affection l'un pour l'autre. (SG-1 : « Les Amazones »)

2004Modifier

Quand O'Neill devint commandant du SGC, il permit à Teal'c de sortir de la base. Cependant, le code de l'honneur de Teal'c le força à intervenir dans des disputes. Il devint très proche de sa voisine, Krista et fut poursuivi par la Confrérie pour le meurtre de son petit ami. Cependant, Teal'c fut blanchi grâce aux efforts de Carter et de Pete Shanahan. (SG-1 : « Monde cruel »)

Rya'c, ayant rencontré Karyn, une apprentie d'Ishta, tomba amoureux d'elle et la demanda en mariage. Teal'c s'opposa à l'union, craignant que Rya'c doive choisir bientôt entre sa famille et la liberté comme il a du le faire lui-même. Cependant, Teal'c accepta finalement Karyn et approuva l'union. (SG-1 : « Discordes »)

2005Modifier

Quand les Réplicateurs envahirent la Voie Lactée, ceux-ci vinrent en conflit avec Ba'al et éradiquèrent la majorité des Grands-Maîtres. Beaucoup de rebelles Jaffa revinrent vers les Goa'uld. Afin d'arrêter cette hémorragie, Teal'c proposa de prendre Dakara, afin de briser l'image des Goa'uld comme dieux. Le plan fonctionna, et avec l'aide de l'arme sur Dakara, ils détrusirent les Réplicateurs et précipitèrent la chute de l'Empire Goa'uld. (SG-1 : « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie)

Teal'c fait toujours partie de SG-1, convaincu par les demandes de Cameron Mitchell, bien que maintenant, ce ne soit plus d'une manière officielle. La Rébellion Jaffa a retiré la main-mise des Goa'uld avec succès et construit maintenant sa propre société. Teal'c, cependant, ne se réjouit pas de la manière dont les choses avancent, voyant que le Haut Conseil Jaffa se base sur les efforts militaires et non sur l'honneur et l'intégrité. Le point de paroxysme fut atteint quand Gerak, le leader du conseil, se convertit à l'Origine et devint un Prieur des Ori. Teal'c put convaincre Gerak d'abandonner les Ori et d'aider les Tau'ri. (SG-1 : « Le Trésor d'Avalon », 1re partie, « Le Trésor d'Avalon », 2e partie, « Le Quatrième Cavalier de l'apocalypse », 1re partie, « Le Quatrième Cavalier de l'apocalypse », 2e partie)

2006Modifier

Teal'c put convaincre l'Alliance Luxienne de les aider à stopper les Ori avant qu'il ne mettent un pied dans la galaxie. Cependant, le plan échoua, et Teal'c fut torturé par Netan. En fin de compte l'Odyssée put secourir Teal'c. (SG-1 : « La Première Vague », « L'Oricy »)

Après le début de la croisade Ori, ceux-ci prirent contrôle de beaucoup de pied-à-terre Jaffa dont sa planète Chulak, Dakara et plusieurs autres mondes. (SG-1 : « La Riposte »)

2007Modifier

Il aida à essayer de reformer le gouvernement Jaffa sur Dar Eshkalon, où la base fut victime d'une série d'explosion, causée par une faction de Jaffa qui embrassèrent la cause Ori. Teal'c chercha à se venger en tuant Arkad. Durant le combat brutal, Teal'c réussit à planter l'épée au travers de l'épaule d'Arkad jusqu'à la poche de son symbiote, le tuant. (SG-1 : « La Loi du Talion »)

Il fut, ainsi que SG-1 bloqué dans l'Odyssée dans un champ de dilatation temporel pendant 50 ans mais fut ramené au moment juste avant que le vaisseau soit détruit par les Ori afin d'empêcher que les Ori ne les détectent. Il prit 50 ans. Le seul signe visible de son âge est une bande de cheveux gris sur le côté droit, mais il garde les mêmes talents et le même physique qu'il a depuis toujours. (SG-1 : « Le Temps d'une vie »)

SGA-4x17-Tealc.jpg

Teal'c sur Atlantis en 2008, faisant face à Ronon Dex.

Il fit partie de l'équipe qui vint dans l'Odyssée vers la Galaxie des Altérans pour trouver l'Arche de Vérité et arrêter les Ori une fois pour toutes. (Stargate : The Ark of Truth)

Plus tard il fiy ses adieux et souhaita bonne chance à Carter lorsqu'elle prit sa fonction de leader dans l'expédition Atlantis. (Atlantis : « Retrouvailles »)

2008Modifier

Carter demanda à ce que Teal'c vienne à Atlantis pour montrer à Ronon Dex comment tenir face à l'IOA. Lors de sa visite, ils se confrontèrent lors d'un match d'entraînement, où on vit qu'ils faisaient jeu égal («Pas mal pour un homme de 156 ans» comme dirait Bra'tac). Il fit malgré tout équipe avec Ronon pour empêcher les Wraith de prendre contrôle de la Terre. Un Wraith commença à se nourrir sur lui, mais seulement quelques secondes, le temps que Ronon le tue. Il fut aussi intéressé par la puissance de feu de l'arme de Ronon. (Atlantis : « Pouvoir absolu »)

Il participa ainsi que le reste de SG-1, le Colonel Carter et le Général O'Neill à la cérémonie d'extraction de Ba'al dans le monde Tok'ra. (Stargate Continuum)

Personnalité et traitsModifier

HumourModifier

Teal'cLaugh.jpg

«Blagues Jaffa ?»

Teal'c se trompe souvent sur les citations communes de la Terre.

  • «Est-ce que vous considérez la tactique que je considère ?» (pensez-vous ce que je pense ?) (SG-1 : « Le Marteau de Thor »)
  • «Les choses ne vont pas se calmer, les choses vont en fait se décalmer.» (les choses vont s'accélérer) (SG-1 : « L'Œil de pierre »)
  • «Je crois qu'une "attaque médicale" pourrait être couronnée de succès.» (frappe chirurgicale) (SG-1 : « Dans le nid du serpent »)
  • «Je vais acheter du temps pour vous...» (gagner du temps) (SG-1 : « Invasion »)
  • «Les équidés non domestiqués ne pourront pas me faire tomber.» (chevaux sauvages) (SG-1 : « Un message dans une bouteille ») (ceci n'est pas à proprement parler une erreur de citation, puisque Teal'c faisait un jeu de mot).
  • «Je vais, en fait, le surveiller des deux yeux, Dr. Jackson.» (surveiller d'un oeil) (SG-1 : « Le Faux Pas »)

Teal'c a à quelques occasions montré un côté humoristique. Alors qu'il discutait sur Seth, il dit une blague Jaffa au sujet des différents gardes Jaffa. «Un garde Serpent, un garde Horus et un garde Setesh se rencontre sur une planète neutre. Il s'agit d'un moment intense. Les yeux du garde serpent s'illuminent. le pif du garde Horus scintille. le nez du garde Setesh...dégouline.» (SG-1 : « Seth »)

Capacités et talentsModifier

Bien qu'il ne possédait aucune capacité surnaturelle particulière, Teal'c en développa grâce à son entrainement et à sa compétence au combat rapproché Jaffa supérieur, ainsi qu'une capacité à rapidement s'adapter à toute arme nouvelle. Grâce à son entrainement comme Prima d'Apophis, Teal'c a été enseigné dans différentes compétences qui sont essentielles pour être Prima d'un Grand-Maître, compétences qui sont maintenant au service de SG-1. Teal'c est un traqueur accompli, l'ayant maintes fois démontré, et possède des talents sensoriels exceptionnels. Occasionnellement, cela l'a mis par inadvertance dans des troubles avec les forces de l'ordre — Une fois, il a empêché un vol à l'arraché de voiture prenant trois hommes à la fois. Il put aussi lancer un avocat précisément afin d'arrêter un voleur de sac à distance, l'assommant sur le coup. Ces incident néanmoins surlignent le respect de la loi et la fiabilité de Teal'c. (SG-1 : « Monde cruel »)

Comme O'Neill l'a déjà dit, Teal'c est physiquement plus fort que tous ceux qu'il connait, même après avoir eu son symbiote Goa'uld retiré�; un trait caractéristique d'une grande utilité lors d'un combat. Avant d'avoir son symbiote complètement retiré, Teal'c possédait une capacité de guérison et un taux de récupération exceptionnels, une longue espérance de vie, une santé parfaite, une immunité contre un grand nombre de maladies, poisons et toxines, et la capacité de survivre pendant une longue période sans oxygène sous l'eau. À cause de la présence de naquadah dans son symbiote Goa'uld, Teal'c avait la capacité de sentir la présence des autres symbiotes et, comme leur présence dérange les Goa'uld, celle des Reetou aussi. Depuis qu'il a commencé à utiliser de la Trétonine comme substitut de son symbiote, il a perdu une partie de ces capacités, mais certaines restèrent.

Famille et vie amoureuseModifier

Quand il était au service d'Apophis, Teal'c s'est marié à Drey'auc (maintenant décédée) des plaines de Cordai et eut un fils, Rya'c. Il abandonna sa famille quand il trahit Apophis, espérant revenir et leur apporté la liberté qu'il a trouvée et ils durent vivre comme des parias. Il retourna sur Chulak pour empêcher l'implantation d'un symbiote dans son fils mais Rya'c fut trop malade et finalement Teal'c lui donna son symbiote. Plus tard, Teal'c en reçut un autre que SG-1 avait capturé. (SG-1 : « Retour sur Chulak »)

Après qu'il soit parti une nouvelle fois, Drey'auc se maria avec Fro'tak, un ami d'enfance de Teal'c, afin de donner à son fils une meilleure vie. Cependant, même avec un nouveau mari aussi influençable que Fro'tak, Drey'auc n'a pas pu empêcher Apophis d'enlever Rya'c et de lui faire un lavage de cerveau en dénonçant publiquement son père. Teal'c croyait que Rya'c ne tomberait pas dans une telle manipulation, mais SG-1 secourut finalement Rya'c et le ramena, lui et sa mère, sur Terre (Fro'tak fut tué alors qu'il trahissait SG-1) où Teal'c découvrit bientôt que Rya'c a véritablement subi un lavage de cerveau et un conditionnement afin qu'il s'immole et détruise le Stargate Command. Teal'c a du tirer sur lui avec un zat afin de stopper le conditionnement. Rya'c et Drey'auc le quittèrent pour vivre dans la Terre des Lumières (P3X-797) peu après, (SG-1 : « Conseil de famille ») et finalement se déplaça dans un camp rebelle Jaffa, où Drey'auc mourut parce qu'elle a refusé un nouveau symbiote une fois le sien devenu mature, ne voulant priver un autre Jaffa de vivre. (SG-1 : « Rédemption », 1re partie)

Shau'nac des Montagnes Rouges était une prêtresse sur Chulak et un ancien amour de Teal'c. Ils renouèrent des sentiments quand elle réapparut dans sa vie, mais elle fut tué peu après. (SG-1 : « Destins croisés »)

Ishta est le leader des Jaffa féminins sur Hak'tyl. Elles se rebellèrent contre le Goa'uld Moloc paruce qu'il a ordonné le meurtre de tout les bébé Jaffa de sexe féminin, la forçant elle et toutes ses grandes-prêtresses à évacuer clandestinement toutes les filles hors de la planète au lieu de les assassiner. Elle pensait que la rébellion Jaffa était inutile, croyant que c'était mieux de tuer n'importe quel Goa'uld qui est menaçant (particulièrement Moloc). Les autres leaders rebelles Jaffa, pendant ce temps, essayèrent de voir plus largement et comment ne pas permettre à un simple Goa'uld à devenir puissant en tuant trop d'opposants. Ces différences de philosophie tendirent les relations entre Teal'c et Ishta pendant un certain temps. Après que Moloc fut finalement tué, cependant, Ba'al prit la main sur le territoire de Moloc et Ishta vint à voir la sagesse de Teal'c et de la stratégie des autres rebelles Jaffa. Teal'c et Ishta restèrent en contact des mois plus tard, cependant, Rya'c dit à Teal'c que les choses seraient plus faciles pour les tous les autres si lui et Ishta admettaient seulement qu'ils s'aiment. (SG-1 : « Les Amazones », « Discordes »)

Il s'opposa au mariage de son fils à Kar'yn, une élève de Ishta, croyant qu'il était trop jeune, mais finalement il l'accepta. (SG-1 : « Discordes »)

«En effet» (Indeed en anglais)Modifier

L'expression «en effet» (Indeed en anglais) est la formule favorite et l'une des expressions les plus fréquentes de Teal'c. Il la prononce plusieurs fois tout au long des années qui passent, bien qu'il ne le dise pas souvent dans les premières années où il fut impliqué avec le SGC. L'expression «en effet» est aussi prononcée par ses coéquipiers en quelques occasion. Une fois, tout SG-1, à part Teal'c, prononça l'expression avant de s'embarquer pour une mission. (SG-1 : « La Grande Épreuve », « Le Temps d'une vie ») Dans d'autres circonstances, Ronon Dex a dit à Teal'c qu'il prononçait souvent cette expression, ce à quoi Teal'c répond : «Vraiment ? Je ne l'avais pas remarqué.» (Atlantis : « Infiltration Wraith »)

Autres «Teal'c»Modifier

Ligne de temps originelleModifier

Réalités parallèlesModifier

Lignes de temps altéréesModifier

TriviaModifier

  • Avec 212 épisodes, Teal'c est apparu plus de fois dans Stargate SG-1 que n'importe quel autre personnage.

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard