FANDOM


Terrien
Tau'ri
Carolyn Lam et Cameron Mitchell, deux personnes des Terriens

Espèce Humaine
Origine Terre
Langage Anglais et beaucoup d'autres langues
Forme de gouvernement 192 états souverains
Alliance Argosiens, Peuple d'Arkhan, Athosiens, Balariens, Peuple de Belkan, Byrsa, Cimmériens, Coalition des Planètes, Daleran, Edoran, Enkaran, Nation Libre Jaffa, Geldaran, Galaran, Hallonan, Karran, Langaran, Nox, Orbaniens, Peuple de M7G-677, Tok'ra, Voyageurs, Unas, Vedeenan (présent), Genii (en cours), Abydossiens, Asgard, Eurondan, Hankan, Hoffan, Taraniens, Tollan, Olésiens (passé), Aschen (Ligne de temps altérée, Goa'uld (quand ils étaient sous esclavage)
Statut Vivante
Première apparition Stargate, la Porte des étoiles
Stargate SG-1
Stargate Atlantis
Stargate Universe
« Vous êtes la Cinquième Race. Votre rôle est clair. S'il existe un seul espoir de préserver le futur, il repose sur vous et vos semblables. »
— Thor (SG-1 : « Le Temps d'une vie »)

Un Terrien est un habitant de la planète Terre. Les Goa'ulds et les habitants de la Voie Lactée issus des migrations de ceux ceci utilisent le terme de Tau'ri pour citer la Terre et les êtres humains venant de la Terre. Le mot signifie «Les Premiers» ou «Ceux du premier monde» en Goa'uld dans le sens où la vie humaine a commencé sur Terre. Bien que ce terme concernait à l'origine tout être humain vivant dans la Voie Lactée, le terme fut progressivement appliqué aux humains qui vivent actuellement sur Terre quand le Programme Porte des étoiles progressa et commença à infliger de plus en plus de coups à l'Empire Goa'uld. Les Terriens devinrent connus comme les «Atlantiens» par les races de la galaxie Pégase parce qu'il habitent dans la cité d'Atlantis, et la Terre a été référencée sous le nom de «Midgard» par les peuples des planètes placées sous la protection des Asgard. La plupart du temps, la majorité des protagonistes du combat contre les oppresseurs galactiques font partie de la Terre, combattant sur plusieurs fronts contre plusieurs autres races majeures. Au moment où la race Asgard vint au bord de l'extinction, ils déclarèrent les Tau'ri «Cinquième Race», une allusion à l'ancienne Alliance des Quatre Grandes Races maintenant rompue (SG-1 : « Enfants des dieux », « Le Marteau de Thor », « Mission Soleil rouge », « Le Temps d'une vie »).

Une coïncidence intéressante associée avec le nom, «Tau'ri», est aussi le fait que la civilisatio de l'Égypte Ancienne commença aux environs de 2 600-2 500 avant J.-C., occupant les derniers 500 ans de l'âge astrologique du Taureau (Taurus) ; la statue d'un taureau a été vue dans le vaisseau de Râ (Stargate, la Porte des étoiles).

HistoriqueModifier

« On raconte l'histoire d'un monde primitif que les Goa'uld ont découvert il y a des milliers d'années. Les Tau'ri. Le Premier Monde où les formes de ce type ont évolué pour la première fois. Il est dit que les Goa'uld moissonnèrent parmi les primitifs, certains pour devenir des hôtes Goa'uld, d'autres pour devenir Jaffa, et le reste fut pris comme esclaves et furent disséminés parmi les étoiles pour les servir. »
— Teal'c
SG1-8x19 - Ra - Gardes Horus

avec ses intendants et les Gardes Horus en Égypte ancienne.

Les Terriens sont des humains qui seraient le fruit des efforts des Anciens lors du repeuplement de la Voie Lactée avant qu'ils ne quittent la galaxie pour aller dans la galaxie Pégase à Atlantis, probablement afin d'échapper à une épidémie Ori. Ils y retournèrent à la fin de la guerre qui les opposa aux Wraith. Quand ils revinrent, certains restèrent parmi les humains, leur transmettant le gène ATA. Ainsi certains humains parmi les Terriens furent descendants des Anciens et par là héritèrent de la faculté de manipuler la technologie Ancienne (SG-1 : « Prisonnière des glaces », « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie, « Le Trésor d'Avalon », 1re partie, « Le Trésor d'Avalon », 2e partie).

Environ à la même époque, les Terriens furent découverts par le Goa'uld et furent transportés au travers de la galaxie par le réseau de Portes des étoiles et des vaisseaux spatiaux il y a des milliers d'années quand sa race était sur le point de s'éteindre. Les peuples de la Terre se sont finalement rebellés contre l'esclavagisme imposé par les Goa'uld et ensevelirent la Porte des étoiles en Égypte (SG-1 : « Retour vers le futur », 2e partie).

Stargate - 01 - 707

Des travailleurs égyptiens soulèvent la Porte des étoiles du sol en 1928 (Stargate, la Porte des étoiles.

Les Terriens redécouvrirent la Porte des étoiles en 1928 et la vérité sur la galaxie environ soixante années plus tard : la galaxie est peuplée avec peuples anciens venant de la Terre, et les Terriens se trouvent être leur dernier espoir d'une éventuelle libération du joug Goa'uld (Stargate, la Porte des étoiles).

Lors de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) on procéda aux premières expériences sur la Porte des étoiles. Le Président des États-Unis Franklin D. Roosevelt, qui était «curieux» au sujet de son potentiel, autorisa des expériences afin d'en apprendre plus sur ses capacités. le Professeur Paul Langford et Ernest Littlefield dirigèrent les expériences, mais celles-ci furent abandonnées après que Littlefield fut présumé tué après qu'il fut passé par la Porte (SG-1 : « Le Supplice de Tantale »).

L'expérimentation et finalement l'exploration furent repris des années plus tard quand les USA montèrent neuf équipes (bien d'autres furent formées par la suite) pour partir hors-monde afin identifier les menaces pour la Terre, ouvrir des négociations avec d'autres civilisations et se procurer de la technologie afin de protéger la Terre. La première mission fut dirigée par SG-1 et SG-2 qui allèrent sur Chulak. Cependant, SG-1 fut capturé mais libéré peu après par Teal'c, Prima d'Apophis, qui se joignit à l'équipe (SG-1 : « Enfants des dieux »).

Haut Conseil Asgard

Jack O'Neill parlant devant le Haut Conseil Asgard par l'intermédiaire d'un hologramme.

Après un certain nombre de missions, le Sénateur Robert Kinsey essaya de mettre un terme au Programme Porte des étoiles parce selon lui, il représentait un risque majeur, ignorant le fait que la Terre était sur le point d'être attaquée par les Goa'uld comme l'avait signalé Daniel Jackson. SG-1, malgré tout, a désobéi aux ordres et passa par la Porte vers les coordonnées trouvées par Daniel dans une réalité parallèle. Avec l'aide de Bra'tac, le mentor de Teal'c, ils détruisirent les deux vaisseaux-mère d'Apophis et arrêtèrent ainsi l'invasion de la Terre. Les Tau'ri entrèrent plus tard en contact avec les Asgard, qui, à ce moment-là, croyaient que les Terriens étaient trop immatures pour qu'ils puissent s'allier avec eux. Ils rencontrèrent ensuite la Tok'ra, une race de Goa'uld qui s'opposèrent à l'esclavagisme de la galaxie par les Grands-Maîtres. Ils formèrent finalement une alliance et combattirent ensemble les Grands-Maîtres (SG-1 : Stargate, la Porte des étoiles, « Décision politique », « La Morsure du serpent », « La Tok'ra », 1re partie, « La Tok'ra », 2e partie, « La Cinquième Race »).

SG-1 fit la connaissance des Réplicateurs en 2000, une race insectoïde robotique insensible à la majorité des armes avancées, pourtant vulnérables aux armes à feu ordinaires. SG-1 fit s'écraser le vaisseau Asgard le Biliskner, commandé par Thor, vaisseau qui fut infesté par les Réplicateurs, dans l'Océan Pacifique. La chaleur causée par la rentrée dans l'atmosphère terrestre causa la rupture du vaisseau. Ce fut la première des victoires sur les Réplicateurs, jusqu'à ce qu'ils soient complètement défaits par les Tau'ri (SG-1 : « Némésis », « Victoires illusoires », « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie).

Super-arme de Dakara

les Terriens utilisant la Super-arme de Dakara contre les Réplicateurs.

En 2004, la Terre découvrit l'adresse de la Cité Perdue des Anciens, connue d'après le mythe sous le nom d'Atlantis : une cité qui contenait nombre de technologie qui pouvait donner à celui qui la redécouvrirait la puissance ultime dans la Voie Lactée. Cependant, celle-ci se trouvai dans une autre galaxie appelée Pégase. le Stargate Command envoya une expédition pour localiser la cité, utilisant l'E2PZ retrouvé dans le avant-poste Ancien sur Proclarush Taonas. Une fois arrivés sur place, ils apprirent que les anciens ont aussi semé la vie humaine dans la galaxie Pégase et rencontrèrent une ennemi puissant connu sous le nom de Wraith (SG-1 : « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie, Atlantis : « Une nouvelle ère », 1re partie, « Une nouvelle ère », 2e partie).

Après huit longues années à combattre les Goa'uld, les Terriens purent finalement défaire les Grands-Maîtres, ainsi que les Réplicateurs, aidés par la Résistance Jaffa, la Tok'ra et les Asgard, avec l'aide de la Super-arme de Dakara (SG-1 : « La Dernière Chance », 1re partie, « La Dernière Chance », 2e partie).

Odyssée détruit un vaisseau-mère Ori

L'Odyssée tire des rayons au plasma sur un vaisseau-mère Ori.

Après la défaite des Goa'uld, Daniel Jackson et Vala Mal Doran prirent contact finalement avec les Ori, technologiquement supérieurs et les avertirent de la présence humaine dans la Voie Lactée. Les Terriens furent par conséquent obligés de se battre contre les Ori et leur serviteurs, les Prêcheurs, cherchant une arme capable de les combattre, et empêcher l'humanité de se retrouver sous le joug d'une autre race une fois de plus (SG-1 : « Le Livre des origines »).

Les Terriens réussirent à acquérir une arme capable de détruire les Ori, le Sangraal, et l'envoyèrent dans la galaxie Ori pour essayer de détruire ces êtres d'énergie, et ainsi les empêcher de réduire la race humaine en esclavage. Des mois plus tard, les Terriens bénéficièrent d'un grand avantage sur les forces Ori encore présentes dans la Voie Lactée sous la forme d'une bibliothèque de la connaissance Asgard installée à bord de l'Odyssée, cependant, cet avantage incroyable se paya au prix fort : l'extinction des Asgards. La base de données Asgard donna aux Terriens l'accès à une technologie et une connaissance extrêmement avancée qui, quand elle fut combinée avec leur accès à la connaissance sur Atlantis, leur donna une supériorité inégalée sur toutes les autres races de l'univers (SG-1 : « Le Temps d'une vie »).

Les Terriens auront pu, à peu près un an plus tard, acquérir une relique des Anciens connue sous le nom d'Arche de la Vérité. Cet appareil avait la possibilité de faire croire tout ce qui y était programmé à quiconque la regardait. Cet artéfact aura enfin conduit la chute finale des Ori. Les Terriens exposèrent le Doci, le porte-parole des Ori, à l'arche, et celui-ci, directement connecté à tous les Prêcheurs dans les galaxies depuis Origine, vida la dernière Ori, Adria, d'une grande partie de sa force générée par la foi. L'Ancienne connue sous le nom de la Fée Morganne put par conséquent engager le combat contre Adria, et les deux, soit se sont détruites mutuellement, soit se livrent à un combat éternel. Après cela, la Croisade Ori s'arrêta une bonne fois pour toutes, proclamant la victoire des Terriens (SG-1 : Stargate : The Ark of Truth).

En 2009, Atlantis fut obligé de venir défendre la Terre contre un vaisseau-ruche Wraith alimenté aux E2PZ très puissant. Le vaisseau-ruche fut finalement détruit, mais Atlantis fut forcé d'amerrir en urgence sur la surface de la Terre. Ceci marque le premier retour d'Atlantis sur Terre depuis des millions d'années (Atlantis : « L'Empire contre-attaque »).

PolitiquesModifier

Climat politiqueModifier

SGA-3x06 - Général Jack O'Neill

Le Major Général Jack O'Neill, responsable du Département de la Sécurité Planétaire.

Les États-Unis, par la vertu de leur contrôle sur la Porte des étoiles, furent largement responsable de l'établissement de la politique interstellaire de la Terre. Cependant, de plus en plus de nations prirent part graduellement à son usage. Après qu'un vaisseau Asgard se soit écrasé dans les eaux internationales, la Russie put récupérer une Porte des étoiles que SG-1 avait téléporté à bord et l'utilisèrent brièvement pour établir leur propre programme Porte des étoiles ayant sa base en Sibérie, mais celui-ci fut terminé et fondu dans le programme des États-Unis qui lui est basé au Mont Cheyenne. Les Russes opèrent actuellement avec leur propre équipe SG sous l'autorité du Stargate Command. Voyant la menace grandissante d'Anubis et son intention d'attaquer la Terre semblant se confirmer de plus en plus, les États-Unis et la Russie informèrent les ambassadeurs du Royaume-Uni, de France et de Chine. Ceci fut fait dans l'espoir de combiner leurs forces militaires respectives pour défendre la Terre contre la flotte d'Anubis (SG-1 : « Némésis », « Eaux troubles », « Secret d'État »).

Comme conséquence, l'arrivée finale de la flotte d'Anubis précipita le Président des États-Unis à informer ces trois nations, ainsi que le Canada, allié de longue date au sujet des plans de combat de la flotte du Stargate Command. Après la défaite de la flotte d'Anubis et la découverte providentielle de l'avant-poste de l'Antarctique, un comité international fut établi pour financer le Stargate Command et l'Expédition Atlantis. Ces nouvelles nations furent informées de l'existence de la Porte des étoiles parce qu'elles étaient toutes signataires de traités établissant l'Antarctique comme territoire neutre (l'avant-poste est situé dans une région réclamé par aucun gouvernement) (SG-1 : « La Cité perdue », 1re partie, « La Cité perdue », 2e partie, Atlantis : « Une nouvelle ère », 1re partie, « Une nouvelle ère », 2e partie).

Les trois branches principales de l'implication de la Terre avec la technologie alien sont:

L'implication des États-Unis dans ces trois branches est coordonnée par le Département de la Sécurité Planétaire (SG-1 : « Mésalliance », 1re partie, « Mésalliance », 2e partie).

SG1-6x17 - Thor parmi les cinq nations

Les ambassadeurs de plusieurs contrées majeures sont informées de l'existence de la Porte des étoiles.

Quelques nations qui sont maintenant au courant de l'existence de la Porte des étoiles ne sont pourtant pas toujours d'accord sur la manière dont est menée la politique interstellaire et intérieure. Par exemple, la Chine a exprimé son désaccord sur le fait de ne pas avoir informé la population sur l'existence de la Porte des étoiles; cependant, elle se rangea malgré tout aux côtés des USA quand ils s'aperçurent que cela aurait provoqué une panique générale. Des équipes SG ont accidentellement déclenché des guerres dans des mondes qui ont informé leur population de la véritable fonction de la Porte des étoiles, le plus notable d'entre eux étant Tegalus, où le premier contact provoqua un coup d'état fondamentaliste puis une guerre nucléaire d'échelle planétaire (SG-1 : « Secret d'État », « Rien à perdre », « Ingérence »).

Les officiels russes ont en privé déclaré que leur principale motivation sur le support qu'ils apportaient au fait que les USA aient accès à la technologie alien, était qu'ils voulaient que ce soient les USA qui dépensent les milliards de dollar et prennent les risques et essuient les pots cassées, notamment lors de la construction du premier BC-303, car une fois que les défauts de jeunesses seront corrigés, les Russes pourront construire leur propre 303, pour beaucoup moins cher et sans risque. En fin de compte, ils ne construisirent pas leurs vaisseaux, mais reçurent un vaisseau de guerre de classe Dédale, un vaisseau américain encore plus avancé (SG-1 : « Secret d'État », « La Grande Croisade »).

Connaissance publique du SGCModifier

Durant toutes ces années tout a été fait pour maintenir secrète l'existence de la Porte des étoiles, prétextant qu'il y aurait un mouvement de panique si le public le découvrait. Les conséquences ont été montrées dans plusieurs univers parallèles, comme par exemple la raison de sa survie fut due au fait que Carter a rejoint les forces armées, et put sûrement maintenir le secret du SGC. Le SGC a pu malgré tout réussir sa mission, même lors de l'attaque massive de la flotte d'Anubis, même quand celle-ci détruisit un porte avion important comme le USS Nimitz, et aussi quand un gratte-ciel entier disparut dans la banlieue de Seattle sans explosion apparente. Malgré tout, des conspirations théoriques, particulièrement ceux qui ont des liens d'affaires avec l'US Air Force comme Alec Colson, suspectèrent qu'une espèce d'activité extra-terrestre avait lieu dans les hautes sphères de l'armée. Très peu de civils hors du gouvernement sont au courant concernant l'existence du SGC, comme Martin Lloyd (qui se trouve être lui-même un alien), Joe Spencer et sa femme, ainsi que Jeannie Miller et son mari, Kaleb. Les civils ayant connaissance de l'existence de la Porte des étoiles doivent signer un formulaire d'accord de confidentialité (SG-1 : « Point de non-retour », « La Cité perdue », 2e partie, « Aux yeux du monde », « Rien à perdre », « Terre d'asile », Atlantis : « La Guerre des génies »).

En 2010 d'une ligne de temps altérée, les Goa'uld ont été écrasés par une alliance faite entre les Terriens et les Aschen. La Terre entière connut l'existence de la Porte des étoiles, et celle-ci servit de la même manière qu'une compagnie aérienne. Cependant, ce futur fut écrasé pour empêcher la Terre d'être influencée par les Aschen (SG-1 : « 2010 »).
Dans un univers parallèle, le SGC fut obligé de dévoiler au public l'existence de la Porte des étoiles suite à l'attaque d'Anubis en 2004. Ceci provoqua une panique planétaire et les différents gouvernements mondiaux entrèrent en dispute. Les USA purent tout juste récupérer le fauteuil de contrôle Ancien de l'Antarctique avant que les troupes russes n'envahissent les lieux. Les USA furent en état de siège et le Président Hank Landry fut forcé de promulguer la loi martiale. À cause de cela, les droits des civils furent sérieusement limités (SG-1 : « Dimension parallèle »).

Relations avec les autres culturesModifier

« Les Terriens ne sont pas comme les autres humains de la galaxie. Ils n'ont pas été érodés par des milliers d'années d'esclavage. Ceci peut être un atout de poids, mais cela peut aussi les rendre dangereux. »
— Delek (SG-1 : « La Fin de l'union »)

La Terre a noué une alliance solide avec la Rébellion Jaffa, après avoir été à l'origine de leur création, qui commença avec la démission de Teal'c de son poste de Prima. Cependant, beaucoup de Jaffa croient que la Terre a tout juste accéléré le mouvement de rébellion naissant des jaffa, un processus qui a démarré par la rébellion des Sodan, poursuivie par de plus petits mouvements comme la bataille de Tazek'sur sur Chulak où plusieurs Jaffa, dont le père de Gerak, sont morts pour leur libération éventuelle. Cependant, la Terre est largement responsable de la formation finale de la Nation Libre Jaffa moderne. Les factions Jaffa qui se sont battues aux côtés de la Terre se sont sentis redevables à la Terre et voulurent établir eux-mêmes un système démocratique. En faisant obstacle aux Pangarans, en plus leur relation particulière avec la Tok'ra, la Terre a été en mesure de libérer les Jaffa de leur dépendance mortelle sur les larves Goa'uld en adaptant la trétonine à une utilisation à grande échelle. (SG-1 : « Enfants des dieux », « La Reine », « La Porte des rêves », « La Dernière Chance », 2e partie, « Pour l'honneur », « Le Quatrième Cavalier de l'apocalypse », 2e partie)

Les relations entre la Terre et la nouvelle Nation Libre Jaffa sont devenues plus difficiles. Beaucoup de Jaffa continuent de penser que l'on doit se méfier de la Terre, ce qui a amené plusieurs menaces contre la Terre. Avant la destruction de Dakara, cependant, les Jaffas furent des alliés de valeur contre les Ori. (SG-1 : « Le Trésor d'Avalon », 1re partie, « La Riposte »)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard